BFMTV

INFOGRAPHIE. Couvre-feu, salles de sport, télétravail... Ce qui change à partir de ce mercredi 9 juin

INFOGRAPHIE. Couvre-feu, salles de sport, télétravail : ce qui change à partir du mercredi 9 juin

INFOGRAPHIE. Couvre-feu, salles de sport, télétravail : ce qui change à partir du mercredi 9 juin - BFMTV

La phase 2 du déconfinement débute ce mercredi, un peu plus de plus vingt jours après la réouverture des terrasses, des commerces ou encore de salles de cinéma.

Après une première étape le 19 mai, le 9 juin marque le début de la deuxième phase du déconfinement. Réouverture des salles de sport et des salles de restaurants, augmentation de la jauge dans les lieux culturels, décalage du couvre-feu à 23h... L'étau se desserre pour de nombreux professionnels, à la faveur d'une "forte" amélioration sur le font de l'épidémie dans l'Hexagone.

"Tous les indicateurs sont au vert, l'incidence (nombre de nouveaux cas enregistrés sur une semaine, NDLR) est en-dessous de 100 (pour 100.000 habitants), la situation continue de s'améliorer fortement sur l'ensemble du pays", a estimé le ministre de la Santé, Olivier Véran sur BFMTV dimanche.

Qu'est-ce qui va changer concrètement pour vous ce mercredi? BFMTV récapitule les principales évolutions dans l'infographie ci-dessous.

Infographie
Infographie © BFMTV

Prochaine étape prévue le 30 juin

Le 30 juin doit marquer la troisième et dernière étape du déconfinement. Si la situation sanitaire ne se dégrade pas d'ici là, la plupart des établissements devraient pouvoir rouvrir dans des conditions quasi-normales, même si les gestes barrières devront continuer à être respectés. Le couvre-feu devrait également être abrogé.

Si la plupart des secteurs ont désormais un calendrier précis, certains sont encore dans le flou comme les discothèques, dont les gérants doivent être fixés sur leur sort d'ici au 15 juin. La question du port du masque en extérieur n'a, elle non plus, pas été tranchée, si l'on en croit le ministre de la Santé, Olivier Véran, interrogé ce dimanche sur BFMTV :

"Ce qui est sûr c’est que jusqu’à la fin du mois de juin (...) on ne se pose pas la question de relâcher au niveau national le port du masque à l’extérieur. Ce qui est sûr aussi, c’est qu’on ne demandera pas aux Français de porter le masque un jour de plus que ce qui est nécessaire".
Louis Tanca Journaliste BFMTV