BFMTV
en direct

Jean Castex: "Rien n'est plus dramatique que de fermer nos écoles"

Jean Castex: "Rien n'est plus dramatique que de fermer nos écoles"

Jean Castex à l'Assemblée nationale, le 5 janvier 2022

Ce lundi, Jean Castex a présenté une nouvelle mouture du protocole sanitaire à l'école, la troisième en une semaine. Ce mardi, l'examen du projet de loi sur le pass vaccinal débute au Sénat.

Ce direct est terminé

Ce direct est désormais terminé, merci de nous avoir suivi sur BFMTV.

368.149 cas positifs en 24 heures

368.149 nouveaux cas de Covid-19 ont été détectés dans les dernières 24 heures, selon les données publiée par Santé Publique France ce mardi. Un chiffre à la hausse, il était de 303.669 samedi soir.

Près de 4000 personnes en réanimation

Selon les dernières données de Santé Publique France ce mardi soir, 23.371 patients sont actuellement hospitalisés pour des cas de Covid-19 en France, avec 3149 nouvelles admissions dans les dernières 24 heures.

3969 personnes sont actuellement en réanimation selon les derniers chiffres, avec 492 nouvelles entrées en soins critiques depuis lundi.

270 décès ont été enregistrés à l'hôpital dans les dernières 24 heures.

Protocole à l'école: Macron reconnaît qu'"il n'y a pas de système parfait"

Lors d'une conférence conjointe avec le président du Conseil européen Charles Michel ce mardi après-midi, Emmanuel Macron, interrogé sur l'énième changement du protocole sanitaire à l'école annoncé lundi soir, a reconnu qu'"il n'y a évidemment pas de système parfait".

"Les mesures annoncées par le Premier ministre vise à simplifier la vie des familles. (...) Je sais ce que nous demandons aux enseignants, aux parents d'élèves", a déclaré le chef de l'Etat.

"Rien n'est plus dramatique que de fermer nos écoles", martèle Jean Castex à l'Assemblée nationale

Alors que les yeux sont rivés sur la situation épidémique dans les écoles, notamment à la suite des changements dans les protocoles sanitaires, Jean Castex s'est exprimé à ce sujet devant les députés de l'Assemblée nationale.

"La priorité de la France c’est, le plus possible, de laisser les écoles ouvertes car rien n’est plus dramatique, à court et à long terme, que de fermer les écoles", a-t-il affirmé.

Le Premier ministre a notamment tenu à souligner l'engagement de Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale, en expliquant que les écoles françaises sont restées ouvertes "deux fois plus qu'en Allemagne, trois fois plus qu'en Italie et quatre fois plus qu'aux Etats-Unis".

"Notre choix, pour les écoles et pour le pays, c'est de vacciner et de tester plutôt que de fermer", a conclu Jean Castex.

"J'ai parlé de raz-de-marée, le terme me semble à la hauteur du nombre de contamination", affirme Olivier Véran

Le Ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran s'est exprimé devant le Sénat avant que les élus débattent sur le projet de loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal.

"J'ai parlé de raz-de-marée, le terme me semble à la hauteur du nombre de contamination", a affirmé Olivier Véran, alors que près de "22.000 personnes sont hospitalisées pour Covid, dont 3900 en soins critiques".

Ce texte permet de "renforcer les incitations à la vaccination mais aussi de réduire les risques de contaminations", explique-t-il en citant une récente étude "qui montre qu’il y a une réduction de la charge virale expirée par les personnes contaminées par le Covid lorsqu’elles sont totalement vaccinées".

A ce jour, 53 millions ont reçu au moins une dose de vaccin et le rythme des primo-vaccinations a augmenté "à la faveur du débat sur le pass vaccinal", s'est félicité Olivier Véran.

"C'est dommage d'avoir une journée qui va perturber davantage le système", juge Jean-Michel Blanquer concernant la grève du 13 janvier

Plusieurs syndicats d'enseignants ont appelé à la grève pour tirer la sonette d'alarme concernant les conditions sanitaires à l'école pour la journée du 13 janvier.

"Je sais qu'il y a beaucoup de fatigue, de nervosité. J'en appel au sang-froid, à l'unité, mais aussi à ne pas confondre les sujets. [...] C'est dommage d'avoir une journée qui va perturber davantage le système", a réagi sur BFMTV Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale.

L'OMS anticipe que plus de 50% des Européens seront infectés par Omicron d'ici 2 mois

Un Européen sur deux. Au rythme actuel des contaminations, l'Organisation mondiale de la Santé prévoit que plus de la moitié des Européens auront été infectés par le variant Omicron d'ici 6 à 8 semaines.

L'OMS rappelle toutefois que malgré ce haut niveau d'infections, même chez les individus vaccinés, un schéma vaccinal complet reste efficace contre les formes graves.

"Je sais que ce que vous avez vécu la semaine dernière est très compliqué", déclare à l'égard des parents d'élèves Jean-Michel Blanquer

Le nouveau protocole sanitaire applicable à l'école, obligeant les élèves à se faire tester au Covid-19 à trois reprises lors de la détection d'un cas positif dans leur classe, a mis en tension la semaine dernière de nombreux centres de dépistage sur l'ensemble du pays et suscité l'exaspération des parents d'élèves.

"Je sais que ce que vous avez vécu la semaine dernière est très compliqué, mais on l'a fait pour vos enfants", a déclaré le ministre.

"Les circonstances nous obligent en permanence à nous adapter", déclare Jean-Michel Blanquer

Sur le plateau de BFMTV, le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer a tenu à se justifier face à la publication jugée tardive des protocoles sanitaires applicables à l'école.

"Les circonstances nous obligent en permanence à nous adapter", a déclaré Jean-Michel Blanquer.

Sur le protocole sanitaire à l'école, "il s'agit plus d'une évolution que d'un changement" justifie Jean-Michel Blanquer

Face à une troisième modification du protocole sanitaire en vigueur à l'école en l'espace d'une semaine, le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer a déclaré sur BFMTV: "il s'agit plus d'une évolution que d'un changement".

"Cette politique de test, nous la faisons évoluer, pour que ce soit le plus fluide pour les familles", a expliqué le ministre.

Jean-Michel Blanquer annonce que 10.000 classes sont actuellement fermées

Invité sur BFMTV, Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Education nationale, a annoncé ce mardi que 10.000 classes étaient fermées sur l'ensemble du territoire national lundi soir, en lien avec l'épidémie de Covid-19.

Il a également ajouté que 50.000 cas positifs au Covid-19 avaient été détectés à l'école.

Gabriel Attal indique que le gouvernement "assume de faire peser la contrainte sur les non-vaccinés"

Invité d'Europe 1 ce mardi matin, Gabriel Attal a affirmé que le gouvernement "assume, contrairement aux oppositions, cette ligne de peser la contrainte sur les non-vaccinés plutôt que sur les vaccinés".

"On assume également d'inciter à la vaccination", a-t-il ajouté.

Gabriel Attal assure que la politique de tests en France permet encore d'avoir de la "visibilité sur la dynamique de l'épidémie"

Gabriel Attal, invité d'Europe 1 ce mardi matin, a défendu la politique de test du gouvernement, assurant que cela permettait d'avoir de "la visibilité sur la dynamique de l'épidémie dans notre pays".

Nous avons des Français qui ont envie de savoir s'ils sont positifs ou pas, s'ils vont voir leur mère ou leur grand-mère. (...) Nous assumons de tester. (...) La question est de savoir sur quelles données on se fonde pour prendre des mesures, on se fonde sur la situation à l'hôpital", a-t-il ajouté.

Gabriel Attal affirme qu'"on se passera avec plaisir" du pass vaccinal "dès qu'on le pourra"

Face au projet de loi visant à transformer le pass sanitaire en pass vaccinal, Gabriel Attal a affirmé, ce mardi matin, sur Europe 1, que ce dernier n'est pas le "projet de société" du gouvernement.

"Notre projet de société c’est la liberté, c’est pour ça qu’on a pris des mesures pour que les Français puissent continuer à aller au restaurant, au cinéma, à l’école... Dès qu’on le pourra, on s’en passera avec plaisir. (...) Le pass vaccinal est pour l'instant cohérent avec la lutte contre le Covid-19 qui continue à sévir dans notre pays", a-t-il précisé.

Protocole allégé à l'école: Gabriel Attal défend des mesures "de bon sens"

Face à l'allègement du protocole sanitaire à l'école, annoncé lundi soir par Jean Castex, Gabriel Attal a assuré, ce mardi matin sur Europe 1, qu'il s'agissait de mesures "de bon sens", afin d'éviter de longues files d'attente devant les pharmacies.

"On dispose d'outils qui permettent plus de simplification, on s‘adapte avec bon sens", a-t-il affirmé, avant d'ajouter que le gouvernement "préfère tester que fermer" des classes.

Désormais chaque enfant doit réaliser un autotest à J0, J+2 et J+4. Avant, le premier test devait être réalisé en pharmacie ou dans un laboratoire.

Le Japon prolonge ses restrictions aux frontières jusqu'à fin février

Le Japon a annoncé mardi la prolongation jusqu'à fin février des restrictions interdisant l'entrée de la plupart des ressortissants étrangers sur son sol, et va rouvrir des centres de vaccination de masse pour lutter contre le variant Omicron.

Des médias locaux ont rapporté que des exceptions à ces strictes mesures étaient à l'étude pour les ressortissants étrangers ayant de la famille japonaise ou pour les étudiants étrangers, mais aucune annonce officielle n'avait été faite mardi.

Le gouvernement va aussi rouvrir des vaccinodromes gérés par les Forces d'auto-défense japonaises et demander aux collectivités locales de rouvrir leurs propres sites de vaccination à grande échelle pour accélérer l'administration des doses de rappel.

Le vaccin Pfizer adapté à Omicron annoncé pour mars

Le laboratoire Pfizer a annoncé que son vaccin spécifiquement ciblé contre Omicron sera prêt pour le mois de mars. Dès l'émergence de ce nouveau variant, repéré initialement en Afrique du Sud, Pfizer et Moderna avaient estimé qu'il serait probablement nécessaire de développer de nouvelles moutures de leurs vaccins à ARNm.

>> Les détails de cette annonce dans cet article

Le taux d'incidence dépasse les 4000 dans le Val-d'Oise, un record depuis le début de l'épidémie

Dans le département du Val-d'Oise, le taux d'incidence bat des records. Celui-ci a dépassé la barre symbolique des 4000, ce qui veut dire que plus de 4% des habitants du Val-d'Oise ont été testés positifs ces 7 derniers jours.

Le taux d'incidence n'avait jamais atteint ce niveau dans aucun département depuis le début de l'épidémie. Il correspond à 80 fois le seuil d'alerte de 50 fixé lors de la deuxième vague.

>> Tous les détails de ce record dans cet article

Un troisième nouveau protocole scolaire en une semaine

Invité du 20h de France 2 ce lundi, le Premier ministre Jean Castex a annoncé un nouvel assouplissement du protocole sanitaire dans les écoles. En lieu et place du test PCR ou antigénique requis jusqu'ici, les élèves cas-contacts pourront désormais se contenter d'un autotest négatif à J0 pour être réadmis en classe.

Celui-ci devra toujours être confirmé par deux autres autotests, à J+2 et J+4, mais les parents n'auront plus besoin d'attester de ce résultat négatif par écrit.

>> Tous les détails du (nouveau) nouveau protocole dans cet article

Bonjour à tous !

Bienvenue dans ce direct consacré à l'actualité de l'épidémie de Covid-19 de ce mardi 11 janvier 2022.

François de La Taille