BFMTV

Départements reconfinés: le gouvernement met en garde contre les barbecues ou les attroupements en extérieur

Un barbecue (Photo d'illustration)

Un barbecue (Photo d'illustration) - Pexels - CC0

Le Premier ministre Jean Castex, qui a indiqué que les activités en extérieur seraient autorisées dans le cadre du 3e confinement, a mis en garde et rappelé que cela ne devait pas être un prétexte pour organiser des "barbecues entre amis".

16 départements français, dont ceux de l'Île-de-France et des Hauts-de-France, vont être de nouveau confinés à partir de ce vendredi minuit et pour un mois. Les sorties seront ainsi limitées à "10 kilomètres autour de chez soi", avec une attestation, mais leur durée ne sera pas limitée. Les déplacements interrégionaux seront "interdits, sauf motifs impérieux ou professionnels".

Le Premier ministre Jean Castex a toutefois précisé, lors de sa conférence de presse ce jeudi, que ce confinement devait malgré tout favoriser les sorties en extérieur. "S’agissant des déplacements hors du domicile, notamment pour pouvoir s’aérer, se promener, faire du sport, ils seront encadrés mais selon des règles plus souples qu’en mars et novembre dernier", a-t-il déclaré.

"Des consignes strictes seront passées aux préfets"

"Ce choix de moins restreindre les possibilités de sortir de chez soi doit cependant s’accompagner d’une vraie vigilance", a nuancé le chef du gouvernement. "Il s’agit clairement de rendre possible le fait d’être à l’extérieur, mais pas d’aller chez des amis pour y faire la fête ou s’y retrouver en nombre, sans distance ni masque", a ajouté ce Premier ministre, qui avait assuré ne pas vouloir "infantiliser" les Français.

"De même", a poursuivi Jean Castex, "rendre plus facile les activités en extérieur ne doit pas être le prétexte à barbecues entre amis, à des regroupements dans l’espace public ou dans les parcs et jardins, ou encore des attroupements devant certains bars qui servent à boire ou à manger en vente à emporter".

"Des consignes strictes seront passées aux préfets pour interdire la fréquentation de certains espaces publics ou même les manifestations et regroupements quand leurs conditions d’organisation créent un vrai risque sanitaire", a poursuivi le chef du gouvernement lors de sa conférence de presse.

Ces nouvelles mesures de restriction concerneront, à partir de ce vendredi minuit, les 8 départements d’Ile-de-France, les 5 départements des Hauts-de-France, les Alpes-Maritimes, la Seine-Maritime et l’Eure. Dans le même temps, le couvre-feu à 18h a été retardé à 19h sur l'ensemble de la France métropolitaine.

dossier :

Reconfinement

Jeanne Bulant Journaliste BFMTV