BFMTV

Déconfinement: l'Île-de-France peut-elle passer en vert le 2 juin prochain?

L'ensemble des indicateurs qui permettent aux autorités d'établir la carte du déconfinement sont désormais en vert en Île-de-France.

L'Île-de-France bien partie pour passer au vert sur la carte du déconfinement. La région parisienne sera fixée le 2 juin, comme les Hauts-de-France ou le Grand Est sur la prochaine phase du déconfinement. En attendant, plusieurs indicateurs permettent de dessiner une tendance à l'amélioration.

Dimanche soir, le nombre de personnes hospitalisées poursuivait sa baisse dans la région avec 7205 patients pris en charge dans les établissements hospitaliers d'Île-de-France, soit 15 de moins que la veille. Dans les services de réanimation, Santé Publique France comptait par ailleurs 686, contre 688 samedi.

Mieux comprendre la circulation du virus

En prenant en compte les trois critères présentés le 7 mai pour dessiner la carte du déconfinement - capacité de dépistage, circulation du virus et taux d'occupation des lits en réanimation - l'Île-de-France pourrait même être classée en vert dès ce lundi. Le taux d'occupation dans les services de réanimation est ainsi passée sous la barre des 60%, limite fixé par les autorités.

Toutefois, les Franciliens vont devoir encore patienter avant de savoir si le déconfinement peut se poursuivre comme dans les autres régions. La Direction générale de la Santé évoque d'autres indicateurs essentiels pour comprendre la circulation du virus sur le territoire, notamment le taux de positivité et l'origine des nouveaux cas de contamination.

Affiner les données

Si Santé Publique France a identifié 46 nouveaux foyers partout en France, les autorités manquent de données sur leur origine, notamment quel est le taux de personnes contagieuses dans le métro ou les entreprises. Il est pourtant nécessaire de recueillir ces indicateurs pour affiner les données sur la circulation du virus afin de savoir où en est l'épidémie. 

Dès cette semaine, il sera cependant possible d'avoir un premier aperçu sur la réussite du déconfinement. Le temps d'incubation du coronavirus étant de 14 jours, c'est dans les prochains jours que nous verrons si une deuxième vague de contamination se dessine ou non.

Benjamin Rieth