BFMTV

Covid-19: un mariage juif hassidique réunit en secret des milliers de personnes à New York

Une image du mariage juif hassidique qui s'est déroulé le 8 novembre à Brooklyn sans gestes barrières.

Une image du mariage juif hassidique qui s'est déroulé le 8 novembre à Brooklyn sans gestes barrières. - Capture d'écran

Le 8 novembre dernier, un mariage au sein de la communauté juive hassidique de New York a réuni des milliers de personnes dans une synagogue, malgré les restrictions imposées par le Covid-19. Le gouverneur de l'Etat a annoncé l'ouverture d'une enquête dimanche.

Samedi, le New York Post a révélé qu'un mariage avait été célébré en présence de milliers de personnes le 8 novembre dernier au sein de la communauté hassidique (juifs orthodoxes) de New York, plus précisement dans une synagogue de Brooklyn. Et une vidéo captée lors de la cérémonie montre des milliers de personnes agglutinées chanter et sauter sur place, sans aucune précaution sanitaire particulière ni masque, malgré la menace représentée par le Covid-19.

Colère des autorités

L'information a irrité les autorités. Dimanche, le gouverneur de l'Etat de New York a annoncé l'ouverture d'investigations tandis que le porte-parole du maire Bill de Blasio a signalé qu'une enquête municipale était en cours.

Le gouverneur de l'Etat de New York, Andrew Cuomo, a ainsi déclaré, cité ici par l'agence Associated Press: "Si c'est avéré, c'est faire preuve d'un mépris éhonté envers la loi. C'est illégal. C'est aussi irrespectueux à l'égard des New Yorkais".

Avec déjà plus de 34.000 morts, à la date de ce lundi, emportés par l'épidémie depuis le début de la crise, New York est l'endroit des Etats-Unis où le Covid-19 a frappé le plus durement.

Un premier mariage annulé

Le mariage du 8 novembre s'est tenu dans une synagogue du quartier de Williamsburg, dans l'arrondissement de Brooklyn. Le marié était Yoel Teitelbaum, petit-fils du grand rabbin de la communauté Satmar Aaron Teitelbaum. La synagogue en question s'appelle d'ailleurs Yetev Lev, en hébreu "le bon coeur", surnom d'une des grandes figures de la famille Teitelbaum. La synagogue affiche une jauge de 7000 places et semble pleine sur les images de la cérémonie.

Les invitations ont été lancées clandestinement après que, selon le New York Post, un précédent mariage a été annulé en raison justement de risques de contagion.

"S'il apparaît que la réaction à cette interdiction du mariage par les autorités a été de se dire 'Bah, on va organiser un mariage secret', ce serait vraiment choquant et mesquin", a commenté Andrew Cuomo.

Une amende de 15.000 dollars

Les rassemblements et offices religieux ne sont pourtant pas entièrement prohibés à New York en ce temps d'épidémie, souligne ici Le Parisien. Ils peuvent être organisés du moment que l'affluence ne dépasse pas 50% de la capacité habituelle de l'édifice et qu'on y respecte les gestes-barrières et le port du masque.

Les responsables de la synagoque qui, joints par la presse américaine, n'ont pas voulu réagir, encourent une amende de 15.000 dollars.

Robin Verner
Robin Verner Journaliste BFMTV