BFMTV

Covid-19: plus de 100.000 Français vaccinés depuis le début de la campagne

Une aiguille et une fiole du vaccin Pfizer/BioNTech.

Une aiguille et une fiole du vaccin Pfizer/BioNTech. - Bertrand Guay

Les chiffres de la campagne de vaccination française sont encore nettement inférieurs à certains de nos voisins: au Royaume-Uni, 1,5 million de personnes ont déjà reçu une première dose.

L'exécutif tente de gommer les fausses notes du début de la campagne de vaccination. Dans une logique d'accélération du mouvement, plus de 100.000 Français ont reçu une première dose du sérum de Pfizer et BioNTech, a appris ce lundi BFMTV de sources gouvernementales.

Sous l'impulsion du chef de l'État, Jean Castex et Olivier Véran ont annoncé, la semaine dernière, toute une panoplie de mesures afin d'éteindre les critiques sur la lenteur de la campagne. Une montée en puissance permettra d'atteindre un million de personnes vaccinées fin janvier, a répété Olivier Véran lors de la conférence de presse de jeudi, expliquant que la France avait commandé 78 millions de doses d'ici avant l'été, pour les cinq vaccins les plus avancés.

Dès le 18 janvier, la vaccination sera ouverte à tous les plus de 75 ans, avec une procédure simplifiée - un simple questionnaire. Des centres de vaccination en ville seront ouverts dans les semaines qui viennent, d'abord 100, puis 300 puis 500.

1,5 million de personnes déjà vaccinées au Royaume-Uni

Malgré ses efforts, la France reste encore bien loin des chiffres de ses voisins: 532.878 doses ont déjà été administrées en Allemagne, selon les derniers chiffres publiés samedi. Au Royaume-Uni, 1,5 million de personnes, dont "environ un tiers des plus de 80 ans", ont reçu leur première injection, selon le ministre de la Santé, Matt Hancock. Le gouvernement britannique a pour ambition d'avoir vacciné tous les adultes du Royaume-Uni d'ici à l'automne, a-t-il ajouté dimanche.

En France, l'arrivée du vaccin Moderna devrait permettre d'accéler encore la campagne. La livraison de plus de 50.000 doses est attendue ce lundi pour être acheminées dans le Grand Est, en Auvergne-Rhône-Alpes et en Paca afin d'être utilisées dans la semaine, a fait savoir dimanche le ministère de la Santé.

Ces doses, a souligné le ministre Olivier Véran sur Europe 1, seront "dispatchées" d'ici à mercredi dans les zones où le virus circule le plus, c'est-à-dire à Mulhouse, Colmar, Strasbourg, Reims, Nancy, Metz, Lons-le-Saunier, Besançon, Dijon, Moulins, Nice et Toulon, selon les précisions fournies par son cabinet.

Thomas Soulié avec Ambre Lepoivre