BFMTV

Covid-19: Macron réitère son objectif de "vacciner tous les Français qui le souhaitent d'ici la fin de l'été"

Selon le chef de l'État, l'Europe "sera le continent qui produit le plus de vaccins au monde" d'ici cet été.

Emmanuel Macron a réaffirmé ce jeudi soir sa volonté "d'avoir dans notre pays, offert à tous les Français et Françaises adultes qui le souhaitent la possibilité d'être vaccinés", d'ici "la fin de l'été". Selon les objectifs du gouvernement, 10 millions de personnes auront bénéficié d'une dose au moins d'ici la mi-avril, 20 millions d'ici mi-mai et 30 millions à la mi-juin.

À l'occasion d'une conférence de presse après le Conseil européen, le président de la République a par ailleurs estimé, à propos de la campagne européenne de vaccination contre le Covid-19, que "certains sont allés plus vite que nous, prévenant qu'il faudrait "en tirer toutes les conséquences".

"Pas d'échec"

"Je n'ai pas de fausse pudeur, je considère que les Etats-Unis ont été plus innovants, ambitieux. Ils ont su davantage rêver que nous et ont mis des sommes très importantes pour innover plus vite et plus fort et ils ont eu raison", a-t-il affirmé, promettant que d'ici cet été, l'Europe serait "le continent qui produit le plus de vaccins au monde".

Le chef de l'État a estimé qu'il nous faudrait "retrouver le goût du risque pour les vaccins de seconde génération et pour les innovations techniques et scientifiques que l'Europe doit avoir".

Mais Emmanuel Macron a rapidement tempéré: "je n'ai pas reconnu une forme d'échec, j'essaye d'être lucide". "Nous avons réagi moins vite que les États-Unis, c'est un fait. Mais je ne reconnais pas d'échec car nous avons corrigé très vite ce retard", a-t-il conclu.

Fanny Rocher