BFMTV

Covid-19: le professeur Rémi Salomon préconise de "ne pas manger avec papy et mamie" à Noël

Une table de Noël.

Une table de Noël. - Scott Shingler Photography - Flickr CC

Le président de la commission médicale d'établissement de l'AP-HP n'écarte pas de passer noël avec ses grands-parents mais appelle à prendre toutes les précautions.

Invité sur France info ce mardi, Rémi Salomon, président de la commission médicale d'établissement de l'AP-HP (Assistance publique - Hôpitaux de Paris) n'a pas écarté la possibilité de passer les fêtes de Noël avec les grands-parents mais appelle les Français à prendre les précautions nécessaires pour les protéger contre le coronavirus.

"On peut voir papy et mamie", rassure-t-il. "Mais on ne mange pas avec eux, même à Noël, et même si on a pris toutes les précautions avant. On coupe la bûche en deux, papy et mamie mangent dans la cuisine et nous dans la salle à manger. "

"Si je leur transmets le virus, c'est pire que tout"

"Ce virus est dangereux pour les personnes fragiles, il ne faut pas l'oublier", rappelle-t-il, regrettant que l'Etat n'ait pas pris plus de précautions à l'arrivée des fêtes de fin d'année, en fermant notamment les établissements scolaires quelques jours avant la date prévue.

"J'aurai proposé de fermer les collèges et les lycées une semaine avant. Malgré toutes les précautions que l'on peut prendre, le virus y circule. Cela aurait permis d'aller voir papy et mamie plus sereinement", explique-t-il.

Alors le professeur insiste: "Si je leur transmets le virus, c'est pire que tout. Comment je vais vivre ça après? Parce qu'ils ont un risque sérieux d'être en réanimation et éventuellement d'en mourir. Ce virus est dangereux mais on voit le bout du tunnel."

Emmanuel Macron doit s'exprimer ce mardi soir pour dévoiler les grandes lignes de l'allègement du confinement et préciser notamment les grandes lignes de mesures prises pour les fêtes de Noël.

Cyrielle Cabot Journaliste BFMTV