BFMTV

Covid-19: le gouvernement lance son numéro vert pour la vaccination des seniors à domicile

Une femme âgée se fait vacciner contre le Covid-19, le 1er mai 2021 à Belo Horizonte, au Brésil. (PHOTO D'ILLUSTRATION)

Une femme âgée se fait vacciner contre le Covid-19, le 1er mai 2021 à Belo Horizonte, au Brésil. (PHOTO D'ILLUSTRATION) - Douglas MAGNO © 2019 AFP

Le 0800.730.957 est ouvert tous les jours de 6h à 22h afin de favoriser la vaccination contre le Covid-19 des plus de 80 ans, en retard sur les autres classes d'âge.

Il s'agit d'un nouvel outil pour favoriser la vaccination des seniors contre le Covid-19. Ce mardi, le ministère des Solidarités et de la Santé a lancé un numéro vert à destination des plus de 80 ans.

Ouvert tous les jours de 6h à 22h, le 0800.730.957 peut être composé par une personne âgée souhaitant se faire vacciner contre le Covid-19, par l'un de ses proches ou même par une personne souhaitant simplement l'aider.

Ce numéro permet d'obtenir un rendez-vous à domicile pour une vaccination contre le Covid-19, pour une vaccination dans un centre ou encore chez le médecin de la personne concernée. "Les personnes âgées peu mobiles peuvent bénéficier, sous certaines conditions, d’une prise en charge des frais de transport", stipule aussi le dépliant du ministère, que nous avons consulté.

Les plus de 80 ans, moins vaccinés et plus fragiles

La question de la vaccination chez les plus de 80 ans est "cruciale", soulignait le microbiologiste Patrick Berche sur BFMTV lundi. En effet, début octobre 2021, 87% des personnes de plus de 80 ans étaient vaccinées contre 93% des 60-80 ans. Pourtant, les seniors sont les plus fragiles face au coronavirus.

Le gouvernement rappelle dans ses dépliants que le risque de décès chez les personnes âgées après une infection au Covid est de 10%. "C'est une population qui n'est pas hostile à la vaccination mais qui, probablement, n'a pas accès à la vaccination", décryptait Patrick Berche, dans un appel à "la vaccination à domicile". "Elles en ont absolument besoin, si elles étaient en contact avec le virus, elles feraient probablement une maladie grave", ajoutait-il.

Accélérer les troisièmes doses

En parallèle, le gouvernement est en campagne de promotion des troisièmes doses, ces doses de rappel contre le Covid-19 qui permettent de lutter contre les baisses d'immunité six mois après la deuxième injection. Ce dispositif pourrait permettre d'accélérer ce processus, alors que les agences régionales de santé mettent en place des équipes mobiles dans les départements.

"Il faut booster le rappel de vaccination des personnes âgées et fragiles, ça avance mais pas suffisamment vite", avait déclaré le ministre de la Santé Olivier Véran vendredi dernier, alors qu'un peu plus de 2 millions de personnes en avaient déjà bénéficié. "On est monté en cadence puisqu'on approche les 100.000 troisièmes injections par jour, on est au-dessus en termes de dynamique que la plupart de nos voisins mais ça ne suffit pas", a ajouté Olivier Véran, lançant un appel aux Français concernés. Il a d'ailleurs annoncé avoir lui-même reçu une troisième dose ce mardi.

Reste à vérifier si ce nouveau numéro vert permettra aux plus de 80 ans de rattraper leur retard sur la vaccination contre le Covid-19. Car avec seulement 84% d'entre eux qui présentent un schéma vaccinal complet début octobre, ils sont actuellement moins protégés que toutes les classes d'âge adulte (à l'exception des 30-39 ans).

Diane Regny