BFMTV
Santé

Covid-19: Jérôme Salomon annonce une baisse "de 20% du nombre de cas en une semaine"

Depuis plusieurs jours, le nombre de cas et de patients hospitalisés est en baisse en France, signant peut-être la fin de la quatrième vague estivale.

Après une augmentation de la circulation du Covid-19 au début de l'été, le nombre de personnes hospitalisées est en baisse en France. "On a une quatrième vague qui évolue favorablement puisque on a baissé de 20% le nombre de cas en une semaine", confirme ce dimanche sur BFMTV le Directeur Général de la Santé Jérôme Salomon.

Le nombre de patients hospitalisés, qui est repassé jeudi sous la barre des 11.000, a ainsi de nouveau légèrement diminué, à 10.654 samedi. Sept jours auparavant, on comptait 11.052 patients. Dans les services de soins critiques, la baisse est plus légère, mais existante.

"Il y aura une fin à cette pandémie"

Jérôme Salomon assure que le gouvernement prête "une attention toute particulière pour la rentrée" en raison des retours de vacances, des retours au travail et de la rentrée scolaire, qui entrainent fatalement des brassages de population, et donc un risque de rebond épidémique.

"On fait vraiment tout pour que cette rentrée se passe bien" a-t-il répété, rappelant l'importance de la vaccination, des masques, des tests et des gestes barrières.

Les indicateurs de l'épidémie ne se sont toutefois pas améliorés partout sur le territoire français. Ainsi, "la situation reste très difficile dans les outre-mer" rappelle le Directeur Général de la Santé. La pression hospitalière est encore particulièrement forte dans les Bouches-du-Rhône (924 hospitalisés, dont 213 en soins critiques), en Martinique (654, dont 151) et en Guadeloupe (596, dont 89).

Il appelé à plusieurs reprises les Français à se vacciner, et à la vigilance, pour que la circulation de l'épidémie continue de diminuer dans le pays, tout en se disant "confiant" pour les mois à venir.

"On sait, et c'est un élément important, qu'il y aura un moment où ce virus soit disparaitra soit deviendra complètement banal. Il y aura une fin à cette pandémie, la date de cette fin je crois que personne n'est capable de la donner" déclare Jérôme Salomon. Et "plus on est mobilisé, plus cette fin sera proche".
Salomé Vincendon
Salomé Vincendon Journaliste BFMTV