BFMTV

Attestations dérogatoires, durée de 4 semaines minimum.... Le couvre-feu, mode d'emploi

Emmanuel Macron a annoncé ce mercredi soir un couvre-feu de 21h à 6h en Ile-de-France et dans huit métropoles.

La piste avait été évoquée à de nombreuses reprises ces derniers jours, c'est désormais confirmé. Un couvre-feu sera instauré à partir de ce samedi, de 21 heures à six heures, en Ile-de-France et dans huit métropoles.

"Nous devons prendre des mesures plus strictes", a reconnu Emmanuel Macron. En ce sens, "un couvre-feu va s'appliquer à la région Île-de-France et à huit métropoles en plus de la région Île de France", a-t-il poursuivi.

· Durée de 4 à 6 semaines

Le couvre-feu sera instauré à partir de samedi, de 21 heures à six heures, en Ile-de-France et dans huit métropoles. Outre l'Ile-de-France, sont concernées, les villes de Lille, Lyon, Saint-Etienne, Rouen, Grenoble, Aix-Marseille, Montpellier et Toulouse.

Cette mesure doit durer quatre semaines mais le chef de l'Etat entend l'étendre jusqu'au 1er décembre, si le Parlement l'autorise.

· Des attestations dérogatoires

Emmanuel Macron a cependant précisé que "tout le monde doit continuer de pouvoir aller au travail dans tous les secteurs". Si les modalités précises restent à définir, le chef de l'Etat a ainsi évoqué des "autorisations" pour les personnes "rentrant du travail après 21 heures" et "ceux travaillant la nuit". Comment pendant le confinement, ces personnes devront présenter une attestation dérogatoire.

Outre des autorisations liées au travail, d'autres dérogations devraient être possibles, notamment pour les urgences médicales.

Le Premier ministre Jean Castex devrait donner les détails de ces autorisations et des modalités précises du couvre-feu lors d'une conférence de presse prévue ce jeudi à 14 heures, en compagnie de plusieurs ministres.

· Qui fait appliquer le couvre-feu?

Les forces de l'ordre devront patrouiller et verbaliser pour faire appliquer le couvre-feu. Selon nos informations, il y aura un problème de moyens. Par exemple, Montpellier compte uniquement 4 véhicules de police secours pour 340.000 habitants. Il sera donc impossible d'effectuer des contrôles fréquents.

· Une amende de 135 euros en cas de non-respect

L'amende pour non-respect du confinement sans autorisation préalable s'élèvera à 135 euros, a par ailleurs précisé le chef de l'Etat. En cas de récidive, l'amende s'élèvera à 1500 euros.

· Le couvre-feu n'empêchera pas les départs en vacances

Emmanuel Macron a assuré que ce couvre-feu n'empêcherait pas les Français de partir en vacances à la Toussaint, précisant que l'exécutif n'avait pas opté pour une réduction des déplaçements entre les régions ni dans les transports.

"Demander aux gens de rester confinés dans un appartement et de ne pas aller dans un lieu de vacances, ce serait disproportionné", a-t-il déclaré, appelant les Français à respecter "les règles comme s'ils étaient chez eux" lors de leurs déplacements.
Cyrielle Cabot Journaliste BFMTV