BFMTV

Covid-19: 9 fois plus d'entrées en soins critiques chez les non-vaccinés que chez les vaccinés de plus de 20 ans

Photo d'illustration

Photo d'illustration - Patrick T. FALLON © 2019 AFP

Une étude gouvernementale portant sur les personnes de 20 ans et plus détermine également qu'il y a environ 9 fois plus de décès liés à la pandémie chez les personnes non vaccinées que parmi celles qui ont reçu un schéma vaccinal complet.

Des chiffres qui confirment l'utilité de la vaccination. Alors que la pandémie regagne du terrain en France, une étude de la Direction de la recherche, des études de l'évaluation et des statistiques (DREES) portant sur les personnes de 20 ans et plus révèle qu'il y a neuf fois plus d'entrées en soins critiques parmi les personnes non vaccinées que parmi celles qui sont complètement vaccinées.

L'institution, qui exploite les bases de données des résultats de tests de dépistage, les hospitalisations et les vaccinations, présente un tour d'horizon de la situation sanitaire pour cette catégorie de la population.

4 fois plus de tests positifs pour les personnes non-vaccinées

À commencer par le nombre de tests PCR positifs. Entre le 25 et le 31 octobre 2021, le nombre de tests RT-PCR positifs pour 100.000 habitants continue d’augmenter. Il s’élève à 155 pour 100.000 habitants non vaccinés (contre 133 la semaine précédente), et 38 pour 100.000 habitants vaccinés (contre 31).

Il y a par ailleurs 4 fois plus de tests positifs parmi les personnes non vaccinées que parmi celles complètement vaccinées, à taille de population comparable.

Entre le 25 et le 31 octobre 2021, le nombre d’entrées en soins critiques pour les personnes non vaccinées est resté, lui, stable: il est de 29 pour 1 million de personnes non-vaccinées, tout comme la semaine précédente.

Les non-vaccinés représentent plus de la moitié des admissions en soins critiques

Ces dernières représentent cependant 51 % des admissions en soins critiques et 44% des admissions en hospitalisation conventionnelle. Elles ne sont que 11% au sein de l’ensemble de la population des 20 ans ou plus.

Chez les personnes complètement vaccinées en revanche, le nombre d’entrées en soins critiques est en augmentation. Il atteint 3 pour 1 million de personnes complètement vaccinées.

Ainsi, à taille de population comparable, il y a environ 9 fois plus d’entrées en soins critiques parmi les personnes non vaccinées que parmi celles qui sont complètement vaccinées.

9 fois plus de décès chez les personnes qui n'ont pas reçu le vaccin

Enfin, les décès liés au Covid-19 entre le 4 octobre et le 31 octobre 2021 sont plus importants parmi les personnes non-vaccinées. On décompte 52 décès pour 1 million de personnes non vaccinées, contre 6 pour les personnes complètement vaccinées.

Il y a donc environ 9 fois plus de décès chez les personnes non vaccinées que chez les personnes complètement vaccinées à taille de population comparable durant la période considérée.

Face à la dégradation des indicateurs sanitaires, le gouvernement a pour l'instant exclu tout reconfinement. En Autriche, alors que le chancelier a annoncé le reconfinement des non-vaccinés, on assiste à une augmentation massive des inscriptions dans les centres de vaccination.

Marie-Pierre Bourgeois