BFMTV

Coronavirus: Véran annonce le remboursement des tests PCR "sans avoir besoin d'une ordonnance"

Interpellé par le député LFI Bastien Lachaud, le ministre de la Santé annonce que des masques réutilisables vont être mis à disposition gratuitement aux plus précaires et aux personnes vulnérables. "Il va également y avoir des envois postaux qui seront effectués jusque chez les gens lorsque cela sera nécessaire", précise Olivier Véran.

Interpellé par le député LFI Bastien Lachaud, le ministre de la Santé annonce que des masques réutilisables vont être mis à disposition gratuitement aux plus précaires et aux personnes vulnérables. "Il va également y avoir des envois postaux qui seront effectués jusque chez les gens lorsque cela sera nécessaire", précise Olivier Véran. - Brightcove

Le ministre de la Santé a également souligné que 500.000 tests étaient actuellement effectués de manière hebdomadaire, pour "un taux de positifs de l'ordre de 1 à 1,5%."

Dans une interview accordée au Parisien, le ministre de la Santé Olivier Véran est revenu sur la situation sanitaire en France, assurant qu'"on avait pas encore gagné la guerre" contre le Covid-19, qui semble repartir dans certaines régions françaises.

Tests intégralement remboursés

En ce qui concerne les tests, le ministre s'est félicité des "500.000 tests par semaines" qui selon lui, ont "un taux de positifs de l'ordre de 1 à 1,5%." Afin de faciliter l'accès à ces derniers, et de circonscrire un peu plus le coronavirus en France, Olivier Véran a de plus annoncé que les tests PCR seraient désormais entièrement remboursés pour tous.

"J'ai d'ailleurs signé un arrêté, paru ce samedi, qui permet dès aujourd'hui à n'importe qui de bénéficier d'un test PCR entièrement remboursé, sans avoir besoin d'une ordonnance et sans avoir à se justifier de la démarche ou présenter des symptômes", détaille-t-il.

"Même niveau quotidien qu'à la levée du confinement"

Sujet d'actualité, la possibilité d'une deuxième vague de Covid-19 n'est pour le moment pas d'actualité assure Olivier Véran.

"Mais une chose est sûre: on voit, depuis quelques jours, le nombre de cas positifs remonter nettement alors qu'il baissait depuis treize semaines. Il atteint aujourd'hui le même niveau quotidien qu'à la levée du confinement", prévient-il.

A l'image du Premier ministre Jean Castex, Olivier Véran évoque toutefois la possibilité d'un reconfinement partiel dans certaines régions. Ce dernier pourrait notamment concerner la fermeture de bars dans certaines régions actuellement plus touchées.

"Bien sûr, nous pourrions être amenés à le faire (...) Cela peut aller jusqu'à limiter l'ouverture des établissements si c'est nécessaire. Cela fait partie des possibilités", conclut-il.
https://twitter.com/Hugo_Septier Hugo Septier avec AFP Journaliste BFMTV