BFMTV

Coronavirus: quelles nouvelles restrictions à Paris en cas d'aggravation de l'épidémie?

8577 nouveaux cas lors des dernières 24 heures: les chiffres actuels de la diffusion du coronavirus dans l'Hexagone inquiètent. En ce qui concerne la capitale, où la circulation de la maladie est vive, la préfecture de police a déjà présenté un plan au gouvernement.

Les nouvelles données de la circulation de l'épidémie de coronavirus en France alarment les autorités: 8577 cas supplémentaires ces dernières 24 heures, 71 nouveaux foyers, un taux de positivité des tests PCR qui s'établit à 5,2%. Lors d'une conférence de presse tenue mercredi à la mi-journée, Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, a d'ailleurs averti: "Le gouvernement va devoir prendre des décisions difficiles" dans les "huit à dix jours".

Vers une fermeture des musées

Parmi les zones où la diffusion du virus est la plus large, on trouve l'Île-de-France et notamment Paris. La préfecture de police a d'ailleurs cherché à anticiper, préparant un plan pour la capitale au cas où la pandémie s'y aggraverait. Ledit plan, qui comprend toute une série de mesures, a été remis au bureau du Premier ministre Jean Castex le 20 août dernier.

Deux options ressortent particulièrement de ces préconisations. "Dans les mesures que la préfecture peut prendre dans l'urgence, il y a notamment le fait par exemple de fermer les bars à Paris un peu plus tôt, mais aussi le fait de fermer complètement les établissements accueillant du public, au premier rang desquels les musées", détaille Sarah-Lou Cohen, cheffe du service police-justice de BFMTV.

L'épouvantail du reconfinement

Mais pour l'épidémiologiste Martin Blachier, avant d'en arriver à ces nouvelles restrictions, il faut prendre le temps d'analyser l'efficacité des mesures déjà prises, comme celle du port obligatoire du masque.

"Aujourd’hui, on voit les résultats de ce qu’il s’est passé il y a trois ou quatre semaines, il faut le comprendre dans la cinétique épidémique. Et donc si, parce qu’on ne voit pas tout de suite les effets de ce qui a été mis en place, on va un peu plus loin, on va être en permanence dans un phénomène de yo-yo, où on va soit aller trop fort, soit trop se relâcher", a-t-il fait valoir sur BFMTV.

De son côté, la mairie de Paris dit vouloir tout faire pour éviter un nouveau reconfinement de la capitale. Selon elle, si un reconfinement intervient il serait total, car un confinement quartier par quartier serait impossible à mettre en œuvre.

Robin Verner avec Sarah-Lou Cohen