BFMTV

Coronavirus: pour 52% des Français, la France n'est pas prête à faire face

SONDAGE BFMTV - Le doute gagne les Français devant la propagation du coronavirus, selon notre sondage "L'opinion en direct" Elabe – Berger Levrault ce mercredi. Ils sont ainsi 52% à juger que la France n'est pas prête à y faire face. Ils sont également une majorité à se déclarer "inquiets".

17 cas dont onze guérisons et deux morts, c'est, pour l'heure, le bilan du coronavirus en France. Les chiffres sont pour le moment modestes mais ils préoccupent les Français, selon notre sondage Elabe - Berger Levrault pour BFMTV diffusé ce mercredi. Pour 52% d'entre eux, le pays n'est pas prêt à faire face à une éventuelle propagation, dont 13% jugent qu'elle ne l'est "pas du tout". A l'inverse, 47% posent que l'Hexagone est prêt pour la confrontation avec la maladie, dont 7% le décrivant comme "tout à fait" prêt. 

Les moins de 50 ans sont les plus pessimistes: 57% d'entre eux pensent que la France n'est pas en état d'affronter le péril. Pour les plus de 50 ans, en revanche, l'optimisme demeure majoritaire: 51% assurent que le pays est prêt. Les lignes de fracture autour du sujet sont aussi sociales. Quand 54% des cadres tranchent en faveur d'une préparation suffisante, 60% des employés ainsi que 57% des ouvriers pointent son insuffisance. 

sondage
sondage © Capture BFMTV

Défiance envers l'exécutif, confiance à l'endroit des soignants 

66% des électeurs de Marine Le Pen au premier tour de la dernière présidentielle développent l'idée que la France n'est pas prête, ceux de Jean-Luc Mélenchon dessinent deux blocs parfaitement égaux (50% de part et d'autre), et les anciens partisans de François Fillon sont 56% à rester sereins. Cette sérénité est plus grande parmi les électeurs d'Emmanuel Macron, atteignant 59% d'entre eux, et se traduit par une plus grande confiance à l'endroit de l'action du gouvernement, avec 68%, tandis que les gens qui avaient plébiscité Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon sont bien plus critiques, avec respectivement 20% et 30% de crédit à l'exécutif sur cette question. Au-delà, 40% des Français appuient l'action du pouvoir.

Les sympathisants d'Emmanuel Macron apparaissent aussi isolés, accompagnés seulement par ceux de Benoît Hamon, dans la confiance qu'ils nourrissent à l'égard de la protection que pourrait fournir l'Union européenne (55%). Ce score surpasse la mesure de la confiance de la population dans sa globalité qui, elle, est jaugée à 43%. 

Personnels soignants et institutions suscitent toutefois une plus grande bienveillance. 88% des Français déclarent ainsi pouvoir s'en remettre aux chercheurs, 87% aux médecins, 84% aux hôpitaux plus généralement et 72% à l'organisation mondiale de la Santé. 

sondage
sondage © BFMTV

L'inquiétude majoritaire 

Le binôme Elabe - Berger Levrault a aussi sondé son panel pour connaître la proportion des Français gagnés par l'inquiétude devant le coronavirus. Ils sont 53% à se dire inquiets, dont 13% "très inquiets" contre 47% affirmant ne pas l'être. Les catégories les plus angoissées sont les parents, avec un taux d'inquiétude montant à 61%, les Français âgés de 18 à 24 ans, avec 63%, et les personnes âgées de 35 à 49 ans, avec 57%. Alors que la majorité des morts dues au coronavirus concernent des seniors, les personnes âgées gardent la tête froide: elles ne sont que 53% à signifier leur inquiétude. 

Elabe
Elabe © Capture BFMTV

Sondage réalisé par Internet du 25 au 26 février 2020 sur un échantillon de 1000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée selon la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes: sexe, âge et profession de l'interviewé après stratification par région et catégorie d'agglomération.

Robin Verner