BFMTV

Coronavirus: le nombre de personnels de l'AP-HP atteints par le virus continue à diminuer

Le personnel hospitalier dans un couloir d'un établissement de Guadeloupe.

Le personnel hospitalier dans un couloir d'un établissement de Guadeloupe. - CEDRICK-ISHAM CALVADOS / AFP

Au total, 4% des personnels du groupe hospitalier ont contracté le Covid-19, soit 4275 personnes.

Le nombre de nouveaux cas de contamination chez les personnels soignants de l'AP-HP continue à chuter. C'est ce qu'a indiqué le groupe hospitalier dans un communiqué ce jeudi.

Une tendance observée depuis le pic de la semaine du 23 au 29 mars, laquelle avait été marquée par la découverte de pas moins de 190 infections par jour au sein du personnel de santé de l'AP-HP. Malgré l'explosion du nombre de patients pris en charge au cours des dernières semaines, la courbe ne s'est pas inversée selon les données transmises par le groupe hospitalier.

Les mesures "produisent leurs effets"

"Ceci suggère fortement que, malgré les difficultés rencontrées, les mesures de prévention adoptées pour la protection des personnels produisent leurs effets", souligne l'AP-HP, qui évoque le "port du masque en continu" pour tous les personnels depuis le confinement.

"Au 20 avril, ce sont 4.275 professionnels de l'AP-HP qui ont été ou sont atteints de Covid-19", a indiqué dans un communiqué l'AP-HP, contre 3800 au 12 avril. Cela représente près de 4% des effectifs du groupe hospitalier, plus gros employeur d'Île-de-France avec 100.000 salariés.

Évolution du nombre de patients COVID-19 présents en hospitalisation en regard du nombre de personnels identifiés positifs au COVID-19.
Évolution du nombre de patients COVID-19 présents en hospitalisation en regard du nombre de personnels identifiés positifs au COVID-19. © AP-HP

Ces données "incluent les contaminations communautaires", c'est-à-dire extérieures à l'hôpital, et les contaminations "hospitalières", précise l'AP-HP, qui juge "la plupart du temps très difficile d'établir avec certitude la source de contamination d'un personnel".

La question des contaminations fait l'objet de débats chez les professionnels de santé, en l'absence de données nationales complètes, notamment sur le nombre de médecins, infirmiers et aide-soignants décédés.

Recenser les victimes

Dans un communiqué, l'Ordre national des infirmiers a demandé ce jeudi "un recensement précis" du nombre de victimes. "Disposer d'informations précises sur l'impact du Covid-19 sur les infirmiers relève du devoir d'information", a-t-il insisté dans un communiqué.

Au sein des établissements de l'AP-HP, trois décès ont à ce stade été rendus publics: celui d'un électricien de l'hôpital Antoine-Béclère, celui d'un agent de Bichat et celui d'un aide-soignant de la Pitié-Salpêtrière.

Florian Bouhot avec AFP