BFMTV

Coronavirus: "baisse significative" du nombre de nouveaux cas chez les professionnels de l'AP-HP

Des soignants dans un hôpital à Tours le 31 mars dernier.

Des soignants dans un hôpital à Tours le 31 mars dernier. - GUILLAUME SOUVANT / AFP

Cette tendance traduit "l'efficacité" des mesures de confinement et le "respect rigoureux des mesures d'hygiène par tous les personnels pour faire barrière à l'épidémie", estiment les hôpitaux publics de Paris.

Les bonnes nouvelles n'ont pas été légion ces dernières semaines du côté de l'AP-HP. Celle-ci en est une: les hôpitaux publics de Paris observent depuis deux à trois semaines une "baisse significative du nombre de nouveaux cas de professionnels atteints de Covid-19". 

Ce constat, rendu public dans un communiqué ce jeudi, se base sur l'évolution des chiffres constatée entre la semaine du 23 au 29 mars, la semaine du 30 mars au 5 avril et la semaine du 6 au 12 avril.

La première avait été marquée par la découverte de pas moins de 190 infections par jour au sein du personnel de santé de l'AP-HP. Après ce pic, une baisse s'était amorcée la semaine suivante, avec près de 114 contaminations journalières, avant de chuter à 77 par jour la dernière semaine étudiée. Au 12 avril, ce sont "3800 professionnels qui ont été ou sont atteints du Covid-19", toute profession confondue, poursuit le communiqué, soit près de 4% de l'effectif de l'AP-HP. 

"Les efforts doivent être poursuivis"

Cette évolution des données chiffrées illustre "l'efficacité" du confinement, selon l'AP-HP, ainsi que le "respect rigoureux des mesures d'hygiène par tous les personnels pour faire barrière à l'épidémie".

"Les efforts doivent être poursuivis dans les semaines qui viennent pour réduire encore ces contaminations", insiste l'AP-HP. Les hôpitaux publics de Paris déplorent à ce jour la perte de trois professionnels, décédés des suites du coronavirus.

L'évolution du nombre de nouveaux cas de coronavirus détectés chez les soignants de l'AP-HP au fil des semaines.
L'évolution du nombre de nouveaux cas de coronavirus détectés chez les soignants de l'AP-HP au fil des semaines. © AP-HP
Florian Bouhot