BFMTV

Coronavirus: est-il possible d'être contaminé en consommant de la viande?

Afin d'écarter tout risque, l'Anses rappelle qu'une cuisson de plusieurs minutes à au moins 60 degrés est nécessaire, alors que plusieurs foyers épidémiques ont été détectés dans des abattoirs français ces derniers jours.

Depuis maintenant plusieurs jours, les "clusters" dans les abattoirs se sont multipliés partout dans le monde, tout comme sur le territoire français. Dans les Côtes-d'Armor tout d'abord, où 69 cas positifs ont été confirmés, puis dans le Loiret où 34 employés ont également été testés. Au total, une centaine de personnes, dans ces deux foyers, ont été atteints du Covid-19, sans qu'aucun cas grave n'ait été signalé.

Pas de danger si la viande est bien cuite 

Pour autant, la consommation de viande animale semble sans risque pour l'homme. Comme le signale l'Anses, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement, et du travail, plusieurs études ont été effectuées sur différentes espèces: porcs, canards, poulets, a qui le coronavirus a été inoculé de manière expérimentale. Les conclusions sont claires, les animaux ne sont pas réceptifs à la maladie.

Pourtant, la consommation de viande doit être étroitement encadrée. Si la contamination animale est de facto exclue, il n'est pas impossible qu'un aliment ait été manipulé par une personne atteinte, de manière asymptomatique. Si le Covid-19 a une durée de vie limitée dans le temps sur les surfaces, l'Anses conseille toutefois de bien cuire la viande, idéalement plusieurs minutes à plus de 60 degrés, afin d'éviter tout risque. 

En revanche, la consommation de viande crue, voire pas assez cuite, est traditionnellement fortement déconseillée. Ce qui est en vrai hors période épidémique, l'est encore plus en ce moment. Une viande qui est d'ailleurs interdite pour les plus jeunes enfants. 

Alexandre Gonzalez avec Hugo Septier