BFMTV

Coronavirus en France: le patient hospitalisé à Bordeaux est "dans un état stable"

BFMTV

Ce lundi, le chef du service des maladies infectieuses du CHU de Bordeaux a donné des nouvelles rassurantes du patient touché par le mystérieux coronavirus chinois, hospitalisé dans cet hôpital.

Le patient atteint du coronavirus chinois est "dans un état stable", et il est toujours hospitalisé au centre hospitalier de Bordeaux, a fait savoir le chef du service immunologie de l'établissement à la presse ce lundi. 

"Je peux confirmer que son état est parfaitement stable", a déclaré le professeur Denis Malvy, responsable de l'unité "maladies infectieuses et tropicales" de l'hôpital Pelegrin de Bordeaux. Il ajoute: "Il a continué à présenter les signes caractéristiques déjà présents à son admission: une fièvre et une toux intense, inconfortable à cause de son côté permanent". 

Un habitant de Bordeaux âgé de 48 ans

Ainsi, "nous continuons à le prendre en charge, à l'observer, à le surveiller sur le plan clinique, biologique et radiologique", a ajouté le professeur Denis Malvy, expert mondialement reconnu des maladies infectieuses à haut risque. 

Le médecin, qui s'exprimait au côté de responsables du SAMU et de l'Agence régionale de Santé (ARS), a ajouté que l'homme recevait des antipyrétiques (qui luttent contre la fièvre) mais n'avait jusqu'à présent pas eu besoin d'oxygène. Son état actuellement "n'est pas un facteur ou un critère d'alarme", a-t-il insisté, "nous continuons à le surveiller sur le plan clinique, biologique et radiologique". 

"On sait qu'il faut être vigilant au terme d'une semaine après le début de la maladie (...) nous sommes en train de passer ce cap-là, les quatre jours qui viendront nous diront où nous en sommes".

L'emblématique cap des 7 jours 

On sait, "d'après les contacts que l'on a avec des collègues chinois, que comme dans d'autres viroses sévères, le cap des 7 jours est un cap emblématique, où paradoxalement un état jusqu'alors stable peut devenir tout d'un coup plus précaire", a expliqué le Pr Malvy.

La veille, ce chef de service avait fait savoir que l'hôpital Pelegrin était prêt à garder ce patient encore quelques jours, voire quelques semaines. Ce patient, hospitalisé depuis jeudi, est le premier cas détecté sur le territoire français.

Il s'agit d'un homme d'origine chinoise mais habitant Bordeaux, âgé de 48 ans. Conseiller commercial dans le monde du vin, le patient avait "consulté extrêmement rapidement" jeudi un cabinet bordelais de SOS Médecins après un retour de Shanghaï via l'aéroport Charles-de-Gaulle puis Bordeaux-Mérignac. 

Jeanne Bulant