BFMTV

Coronavirus: au moins 50 employés d'un abattoir belge testés positifs

Illustration coronavirus

Illustration coronavirus - AFP

Plus de 200 employés de la salle de découpe de l'établissement proche de la frontière franco-belge avaient été mis en quarantaine et devaient subir des tests.

Au moins 50 employés d'un abattoir de Staden (nord-ouest de la Belgique) ont été testés positifs au Covid-19, a indiqué jeudi à l'AFP le maire de la ville, jugeant "possible" qu'un grand nombre vivent en France.

Plus de 200 employés de la salle de découpe de l'établissement proche de la frontière franco-belge avaient été mis en quarantaine et devaient subir des tests, avait indiqué mercredi un porte-parole de l'entreprise Westvlees Manuel Goderis.

"Sur les 225 employés mis en quarantaine, 193 ont été testés jusqu'à présent, les résultats de 164 sont connus et 50 sont positifs", a précisé le maire Francesco Vanderjeugd.

"Possible qu'il y en ait beaucoup qui vivent en France"

"Actuellement, je ne dispose pas de la localisation du domicile des 50. Il est possible qu'il y en ait beaucoup qui vivent en France", a-t-il ajouté.

"Nous attendons davantage de résultats (...) Il va y avoir des tests à plus grande échelle au sein" de l'abattoir, a-t-il ajouté. L'entreprise compte au total 850 personnes.

Sur les 6 cas positifs initialement signalés, deux concernaient des travailleurs transfrontaliers venant de France, avait indiqué le maire mercredi.

Il a en outre précisé avoir déjà contacté le consul de Roumanie concernant d'éventuelles contaminations de ressortissants de ce pays travaillant à l'abattoir.

Des foyers de contamination dans d'autres abattoirs

Des foyers de contamination sont apparus depuis le début de la pandémie dans des abattoirs de différents pays, comme en Allemagne, en France ou aux Etats-Unis. Les experts cernent encore mal les raisons de ces contaminations, sans doute liées à la promiscuité, mais peut-être aussi à des conditions de froid et de ventilation propres à ces usines.

En mai, plus de 90 cas avaient été découverts dans un établissement de Basse-Saxe en Allemagne.

Westvlees se présente comme l'un des plus importants producteurs européens de viande porcine fraîche et préparée. L'entreprise transforme 1,4 million de porcs par an en plus de 140.000 tonnes de viande porcine et a des clients dans 50 pays. L'activité de découpe doit continuer sur d'autres sites de l'entreprise que Staden, avait indiqué mercredi un responsable de l'entreprise.

La Belgique, confrontée depuis environ trois semaines à une hausse des nouvelles infections, a enregistré depuis le début de l'épidémie 71.158 cas et 9.859 décès. C'est l'un des pays qui compte le plus grand nombre de morts par rapport à sa population avec 85 décès pour 100.000 habitants.

F.B. avec AFP