BFMTV

Coronavirus: 200 médecins appellent à "laisser Didier Raoult en paix"

Didier Raoult lors d'une conférence de presse le 27 août 2020 à Marseille

Didier Raoult lors d'une conférence de presse le 27 août 2020 à Marseille - Christophe SIMON © 2019 AFP

Quelque 200 professionnels de santé ont signé une tribune, ce vendredi, appellant à "laisser Didier Raoult en paix", alors que plusieurs centaines de scientifiques avaient annoncé début septembre qu'ils portaient plainte contre l'infectiologue marseillais.

"Nous apportons notre soutien à Didier Raoult et nous avons pour lui considération et gratitude", écrivent quelque 200 professionnels de santé de la région PACA dans une tribune publiée ce vendredi dans le journal Le Figaro, parmi lesquels le président de la région Renaud Muselier ou encore le président du Conseil régional de l'Ordre des médecins, Pierre Jouan.

"Il ne s’agit pas, par ce manifeste, d’affirmer avec certitude que tout ce que dit le professeur Raoult est vrai, et que tout ce que disent ses détracteurs est faux", assurent les médecins, ni selon eux "de porter sur un piédestal un seul homme qu’il conviendrait de considérer comme intouchable, par réflexe grégaire ou territorial".

Début septembre, 500 scientifiques ont annoncé porter plainte pour manquement au code de la déontologie contre le professeur Didier Raoult, directeur de l'IHU en maladies infectieuses de Marseille. Rendu célèbre pour sa défense de l'hydroxychloroquine dans le traitement contre le Covid-19, il va être auditionné lundi après-midi par la commission d'enquête sénatoriale sur la gestion de la crise sanitaire.

"Son tort, être un Marseillais en désaccord avec Paris"

Selon ces professionnels de la santé, qui disent avoir pu "observer, sur le terrain, les effets bénéfiques de ce qu’il a su mettre en place", "rien ne justifie cette obstination à démolir, pour le principe, ce chercheur dont le tort principal est d’être un Marseillais trop souvent en désaccord avec l’opinion dominante à Paris".

Dans cette tribune, les médecins estiment finalement que le Professeur Raoult a apporté "beaucoup d'espoir (...) aux Français" ces derniers mois, alors que "nous en avions tous besoin". "Nous avons vu chez nos patients l’espoir suscité par le Pr Didier Raoult. En cela, il a été parfaitement fidèle au serment d’Hippocrate", jugent-ils encore.

"Nous avions collectivement besoin de cette énergie, de ces pistes d’amélioration dans une crise dont personne ne semblait pouvoir anticiper ce qu’elle nous réservait. Et c’est là aussi l’honneur, le devoir d’un soignant: apporter de la connaissance, du réconfort et de l’espoir", estiment-ils.
Jeanne Bulant Journaliste BFMTV