BFMTV

Comment le confinement perturbe le cycle menstruel

Une poignée de tampons en coton.  (Photo d'illustration) - Loic Venance - AFP

Une poignée de tampons en coton. (Photo d'illustration) - Loic Venance - AFP - -

Sur les réseaux sociaux, de nombreuses femmes témoignent d'un retard dans l'arrivée de leurs règles depuis le début du confinement. Pas de panique, il s'agit d'un phénomène physiologique tout à fait normal.

Le confinement aurait-il un impact sur le cycle menstruel féminin? A en croire les témoignages partagés sur les réseaux sociaux, de nombreuses femmes ont observé un retard dans l'arrivée de leurs règles depuis le début du confinement. Mais pas d'inquiétude, il s'agit d'un phénomène physiologique tout à fait normal. 

Des règles anormales pour "40% des femmes"

Sur Twitter, la réalisatrice féministe Ovidie a lancé un sondage sur le retard de règle ou l'aménorrhée - l'absence de cycle menstruel - depuis le début du confinement. Sur près de 1000 femmes ayant répondu, 40% déclarent ne pas avoir leurs règles "normalement" et 16,4% ne les ont pas du tout.

Le confinement, une "période de chocs"

Cette perturbation du cycle s'explique d'abord par le stress que peut créer chez certaines femmes l'épidémie de coronavirus, qu'il s'agisse d'une crainte liée au fait d'être soit même contaminée ou que l'un de ses proches tombent malades.

Le confinement peut aussi devenir une source d'inquiétude concernant sa situation professionnelle, pour les personnes en chômage technique ou avec un projet entrepreneurial.

"Les règles sont sous la dépendance du système hormonal qui est régi par une glande dans le cerveau, l’hypophyse, elle-même supervisée par un système neuro-hormonal qui s’appelle l’hypothalamus, complètement réceptif à l’ambiance émotionnelle du moment", explique au HuffPost la gynécologue Danièle Flaumenbaum. 

Le confinement a également totalement perturbé les habitudes de chacune, à la fois pour les sorties, le rythme de travail ou la vie sociale.

"On est dans une période de chocs, cela fait partie des conséquences de ces traumatismes brutaux”, ajoute la gynécologue. 

Une synchronisation des cycles des femmes confinées ensemble

Pour les femmes dont le cycle a été perturbé depuis le début du confinement, il est également possible que ce dernier se soit naturellement calqué sur celui des femmes habitant dans le même foyer: 

"Les règles de plusieurs femmes menstruées qui sont confinées au même endroit peuvent se synchroniser ensemble. L’une peut avoir deux jours de retard et l’autre trois d’avance", rappelle au quotidien féminin Elle Maud Renard, présentée comme une "accompagnante en gynécologie émotionnelle".

La perturbation du cycle menstruel n'a donc, a priori, rien de dramatique. Il devrait revenir à la normale après le déconfinement. Si un doute persiste toutefois, il est toujours possible d'effectuer un test de grossesse ou de prendre rendez-vous avec un gynécologue en téléconsultation