BFM Business

Coronavirus: en un mois, les téléconsultations via Doctolib ont été multipliées par 18

Les télé-consultations explosent (multipliées par 18 en un mois) et les généralistes changent leurs emplois du temps

Les télé-consultations explosent (multipliées par 18 en un mois) et les généralistes changent leurs emplois du temps - Eric Piermont - AFP

Sur la plateforme Doctolib, le nombre des téléconsultations explose. Il y en a eu 18 fois plus en seulement un mois. Désormais, plus de 60.000 médecins reçoivent en ligne sur le site contre 3500 avant l'épidémie.

"Restez chez vous". Cet appel prend tout son sens auprès des médecins qui sont de plus en plus nombreux à consacrer du temps aux télé-consultations. Sur la plateforme Doctolib, elles ont été multipliées par 18 en un seul mois.

Les médecins ont aménagé leurs emplois du temps pour les consultations à distance. Selon Doctolib, 73 % sont disponibles dans les 24h et 92 % dans les 48h. 34 % ont déprogrammé les consultations non urgentes et ont arrêté les visites à domicile.

"52 % des médecins ont prévu des plages horaires spécifiques pour les patients suspectés du covid 19", a dévoilé Stanislas Niox-Chateau, cofondateur et président de Doctolib, ce mardi lors d'une conférence de presse

Avant l'épidémie, 3500 médecins utilisaient la télé-consultation. Ils seraient donc aujourd'hui 63.000 à recevoir des patients via un écran. "Le nombre de consultations vidéo chez les généralistes a bondi de 4 à 18% entre samedi 14 mars et mardi 17 mars", a indiqué Stanislas Niox-Chateau. "les cabinets généralistes ainsi que les pédiatres sont en 1ère ligne" dans la lutte contre le Covid19.

Il ajoute que "chaque heure entre 1000 à 2000 nouveaux médecins" se lancent dans la téléconsultation. Pour permettre l'accès à 80.000 médecins à la téléconsultation, un nouvel outil sera opérationnel d’ici vendredi. "Il va permettre aux médecins de s’équiper très vite et facilement", explique Stanislas Niox-Chateau.

Cette plateforme nécessite un temps d'installation de 20 minutes. Elle est dotée d'un espace sécurisé pour la transmission des ordonnances et un système de télé-paiement. 

Récemment, Doctolib a aussi créé une plateforme d’échanges et d'entraide. "A ce jour on compte 77.000 visiteurs et plus de 1700 commentaires et questions sur cette plate-forme. On y trouve des conseils, des aides et des partages d'informations entre cabinets et professionnels de santé", indique Stanislas Niox-Chateau.

Il ajoute que "chaque heure entre 1000 à 2000 nouveaux médecins" se lancent dans la téléconsultation. Pour permettre l'accès à 80.000 médecins à la téléconsultation, un nouvel outil sera opérationnel d’ici vendredi. "Il va permettre aux médecins de s’équiper très vite et facilement", explique Stanislas Niox-Chateau.

Cette plateforme nécessite un temps d'installation de 20 minutes. Elle est dotée d'un espace sécurisé pour la transmission des ordonnances et un système de télépaiement. 

Récemment, Doctolib a aussi créé une plateforme d’échanges et d'entraide.

"A ce jour on compte 77.000 visiteurs et plus de 1700 commentaires et questions sur cette plate-forme. On y trouve des conseils, des aides et des partages d'informations entre cabinets et professionnels de santé", indique Stanislas Niox-Chateau.

Ce lundi, le directeur général de la Santé Jérôme Salomon a intimé les Français qui pensent "être atteint par le Covid-19" à privilégier la consultation à distance en cas de symptômes légers afin d'éviter toute contamination. Et d'annoncer que la téléconsultation sera remboursée à 100% par l'Assurance maladie à compter de mercredi, contre une prise en charge de 70% actuellement. 

Cécile Danré avec Pascal Samama