BFMTV

Cancer du sein: soupçonné d'être à l'origine de plusieurs décès, le docétaxel peut à nouveau être utilisé

Un biologiste travaillant au laboratoire de recherche de l'Institut Universitaire du Cancer de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale à Toulouse (image d'illustration)

Un biologiste travaillant au laboratoire de recherche de l'Institut Universitaire du Cancer de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale à Toulouse (image d'illustration) - PASCAL PAVANI / AFP

Le médicament docétaxel, dont l'utilisation avait été temporairement suspendue par précaution après plusieurs décès, peut à nouveau être utilisé dans le traitement de certains cancers du sein.

Soupçonné d'être à l'origine de 48 décès depuis sa commercialisation, le docétaxel peut à nouveau utilisé pour traiter les cancers du sein opérables, ont annoncé l'Agence française du médicament (ANSM) et l'Institut national du cancer (INCa).

Les investigations menées au niveau européen "ne montrent pas d'augmentation de la fréquence des effets indésirables graves et des décès liés à cette molécule", soulignent l'ANSM et l'INCa dans un communiqué. 

En mars dernier, l'ANSM avait temporairement suspendu l'utilisation de ce médicament utilisé pour traiter plusieurs formes de cancer, suite aux décès de trois femmes soignées pour un cancer du sein.

C.Br. avec AFP