BFMTV

Un coup de pompe au travail? Les alternatives au café

Privilégier les aliments contenant de la vitamine C permet de lutter contre les coups de fatigue au travail, quand on se passe de café.

Privilégier les aliments contenant de la vitamine C permet de lutter contre les coups de fatigue au travail, quand on se passe de café. - a-nette - CC - Flickr

Gonflé d’énergie et de vitamine D des vacances, vous envisagez de vous passer de café. Des idées pour le remplacer par des substituts bons pour la santé et esquiver la fatigue de la reprise.

C'est tout juste la rentrée, vous êtes déjà en état de somnolence. Vous vous êtes juré de diminuer le café... Mais vous manque terriblement. Des nutritionnistes nous livrent les bonnes alternatives au petit noir en cas de coup de fatigue.

1 - Un bon petit déjeuner

Un conseil fait toujours consensus: prendre un bon petit déjeuner pour éviter les baisses d’attention dans la matinée. Un sucre lent, un fruit et pour les travaux physiques, pourquoi pas une tranche de jambon ou de fromage, histoire de faire le plein de protéines.

2 - Un déjeuner équilibré

De même, manger équilibré à midi permet de tenir le coup jusqu'à la fin d’après-midi, sans rêver semi éveillé d’une sieste prolongée. "Consommer très peu de graisses au repas de midi permet de réduire le temps de digestion et d’éviter que le cerveau ne baigne au milieu des lipides avec une envie de dormir irrésistible", assure Jean-Jacques Menuet, médecin du sport et nutritionniste.

3 - Des vitamines C

Pas facile de trouver le point d'équilibre entre un déjeuner trop lourd, rassasiant et insuffisant. En cas de petits creux, les fruits et légumes riches en vitamine C font office d'encas idéaux. Les fruits rouges l’été, les agrumes comme les clémentines l’hiver, faciles à bouloter au travail, les kiwis ou les pommes offrent aussi un véritable tonus. Idem pour les carottes crues. Attention simplement aux jus de fruits industriels et à leurs sucres ajoutés.

4 - Du thé sans théine

Lors de la pause café, vous vous rabattez sur le thé. Alors pour éliminer la théine et ses effets excitants, deux astuces. La première, tremper entre 10 et 30 secondes le sachet dans de l’eau bouillante; jeter ce premier jet puis verser à nouveau de l’eau sur le deuxième car "la théine est ce qui sort en premier", assure Delphine Franck, diététicienne et nutritionniste. Deuxième option, si on aime le thé bien fort, laisser infuser le sachet plus de 7 minutes. Car mélangé longtemps à d’autres molécules, contrairement à ce que l'on croit, la théine s’évapore.

Et pour s’éviter ces manœuvres, il existe aussi le rooibos, surnommé "thé rouge". Or tout comme les tisanes, cette plante qui donne une coloration ambrée à l’infusion ne contient pas de théine. Idéal pour éviter l’effet excitant. Autre avantage, à la différence du thé classique, le rooibos ne limite pas l’absorption du fer. Or qui dit carence en fer dit coups de fatigue assurés.

5 - De l’eau plate

Boire des infusions ne doit pas faire oublier l’eau, pour maintenir un bon état d’hydratation cérébrale. "Plate, si possible, pour éviter l’apport en sodium des eaux gazeuses, pourquoi pas agrémentée d'un véritable jus de citron, pour la vitamine C qu’il apporte", conseille Delphine Franck. Et rendre l'eau moins plate.

Rozenn Le Saint