BFMTV

Mieux prévenir la fatigue visuelle et auditive au travail

84% des médecins du travail réalisent  des tests de vision. En revanche, un sur trois seulement vérifient l'audition.

84% des médecins du travail réalisent des tests de vision. En revanche, un sur trois seulement vérifient l'audition. - Jin Kin - CC - Flickr

L'enseigne Optic 2000 met à disposition de ses salariés des diagnostics visuels et auditifs, ainsi que des conseils pour préserver yeux et oreilles au travail. Ils proposent également leurs services aux autres sociétés.

Le yoga s’immisce dans l’entreprise pour ses vertus relaxantes. Et même le yoga… des yeux. Les fermer pendant une minute, placer ses mains dessus pour les reposer avant de repartir pour un marathon visuel, jusqu’à la fin de la journée de travail. Ou encore, apprendre à régler la position ou la luminosité de son écran. Autant de clés données aux salariés d’Optic 2000 pour leur éviter de terminer la journée avec un mal de crâne ou des troubles de la vision.

"Les cordonniers sont souvent les moins bien chaussés", s'amuse Marie Bécourt Foch, la DRH de l'enseigne d'opticiens. La première action de la démarche "bien-être au travail" commencée en 2015 a consisté à mettre en place un atelier visuel comprenant deux sessions d’une heure destinées à apprendre à préserver sa vue au travail pour les 450 salariés du siège, dont la plupart travaillent sur ordinateur. Béatrice Genet, élue CFE-CGC, se souvient d’une simulation "qui montrait comment on peut abîmer ses yeux quand le bureau n’est pas bien éclairé ou l’ordinateur mal placé. On s’en souvient après et on y prête attention".

L’audition laissée pour compte

A la plupart des visites dans le cabinet des médecins du travail, on n’échappe pas au décryptage du tableau de lettres de l’alphabet. 84% d’entre eux évaluent la vision, selon le sondage OpinionWay réalisé en juin 2016 pour l’Observatoire groupe Optic 2000.

En revanche, l’audition est plus souvent laissée de côté. Et vérifiée dans un cas sur trois seulement. Faute de matériel de mesure adapté. Alors dans un deuxième temps, en novembre 2016, Optic 2000 a proposé des diagnostics auditifs à ses salariés du siège. Ils ont également assisté à des conférences animées par un ORL sur les moyens de préserver leur capital auditif en portant un casque anti-bruit, par exemple.

Frein psychologique

Des actions d’autant plus importantes dans les entreprises à la pyramide des âges vieillissante. Car selon le sondage OpinionWay, la majorité des plus de 50 ans sont touchés par le vieillissement de la vue; et près d’un sur trois par celui de l’audition. Pour autant, 90% d’entre eux ne sont pas équipés d’aide auditive. Or un actif sur deux estime que ses problèmes d’audition ont un impact sur sa vie professionnelle. Huit sur dix pensent que la peur de ne pas tout saisir en réunion augmente leur stress au travail.

La moyenne d’âge des occupants du siège d’Optic 2000 approche des 40 ans seulement. Mais "comme les gens qui doivent s’appareiller ne le font pas en majorité, notamment du fait du frein psychologique, le but est de le lever le plus tôt possible", défend Sandrine Ladoux, directrice de la communication de l’enseigne. Depuis septembre 2016, onze autres entreprises ont fait appel à ses services dans le but de dupliquer la démarche. Déjà testée et approuvée.

Rozenn Le Saint