BFMTV

Allergie au pollen: Que pouvez-vous planter dans votre jardin sans risque?

Certains plantes relâchent des pollens plus allergisants que d'autres

Certains plantes relâchent des pollens plus allergisants que d'autres - Tom Fear / Flickr

Tous les pollens n’ont pas le même potentiel allergisant. Mieux vaut planter un érable ou un châtaigner qu’un bouleau ou un cyprès. Quelles sont les plantes à privilégier dans votre jardin si vous êtes allergique?

30% de la population française souffre d’allergie au pollen. Pour de nombreux Français, le printemps s’accompagne ainsi de maux de tête, irritation des yeux ou encore éternuements répétitifs. Les responsables, ce sont les organes reproducteurs libérés dans l’air par les plantes mâles, durant leur période de pollinisation. En ville ou à la maison, les jardins peuvent être aménagés pour éviter les arbres ou fleurs à fort potentiel allergène.

En effet, tous les pollens ne provoquent pas une réaction allergique. Tout dépend de la quantité de graines relâchées et leur dispersion dans l’air. L’allergie à l’érable est rare et ses grains de pollens ne voyagent pas loin. Il faut être à proximité de l’arbre pour subir une réaction allergique. Au contraire, la semence des bouleaux est très allergisante et se propage très bien dans l’air.

Le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (R.N.S.A.) effectue une classification des plantes selon leur potentiel allergène. L’objectif: conseiller les paysagistes pour éviter la propagation de mauvais pollen dans les villes. Les graminées ornementales sont très utilisées par les agglomérations et les jardiniers, car elles demandent peu d’entretien. Cependant, ce type de plante peut s’avérer très allergisant. Le R.N.S.A conseille de mélanger ces espèces avec d’autres moins allergisantes. Que pouvez-vous planter dans votre jardin si vous êtes allergique?

Emeline Gaube