BFMTV

A Paris, les laboratoires pris d'assaut pour les tests Covid

La France a franchi cette semaine "la barre historique" des 900.000 tests Covid hebdomadaires, a indiqué ce dimanche le porte-parole du gouvernement.

Jusqu'à cinq heures d'attente: dans Paris et ses alentours, des laboratoires d'analyse sont débordés par les demandes de tests de dépistage du Covid-19, alors que de nombreuses personnes sont dans l'obligation de se faire tester avant la rentrée scolaire.

Cernés par d'interminables files d'attente, certains labos ont dû chambouler leur organisation, installant des comptoirs dédiés aux tests "PCR" ou recrutant des agent de sécurité pour calmer les plus nerveux.

Face à l'entrée, ils étaient nombreux dimanche à trépigner en espérant se faire tester.

"Je suis venu hier (samedi, ndlr). Il y avait déjà une queue monstrueuse et on a stoppé les tests juste devant moi. Je suis revenu ce matin et j'ai réussi à négocier pour pouvoir passer prioritaire", raconte l'une des nombreuses personnes présentes devant le laboratoire, au micro de BFMTV.

"Nous sommes venus à 7h45 en espérant que le dimanche, il y ait un peu moins de monde. En fait, c'est blindé. Nous avons attendu 5 heures", raconte une jeune femme.

Certains souhaitent se faire tester après un "cas contact" dans leur entourage ou de premiers symptômes. D'autres sont dans l'obligatoire de faire un test avant de prendre l'avion pour partir en vacances, ou pour un stage à l'étranger.

900.00 tests hebdomadaires

Le prélèvement se fait à la chaîne, en moins de 30 secondes, par deux laborantines exténuées qui se relaient. La France a franchi cette semaine "la barre historique" des 900.000 tests Covid hebdomadaires, a indiqué ce dimanche le porte-parole du gouvernement. A plus long terme, l'affluence ne devrait pas faiblir: le gouvernement table sur une montée en puissance des tests avec l'objectif d'un million par semaine.

Cyrielle Cabot avec AFP