BFMTV

"40 millions, 35 millions, 85%": les nouveaux objectifs de vaccination du gouvernement pour la rentrée

Jean Castex a fixé trois objectifs chiffrés pour la suite de la campagne de vaccination contre le Covid-19, afin d'éviter un rebond épidémique à la rentrée.

"Continuer, continuer, continuer..." En marge de l'annonce de la fin du couvre-feu le 20 juin et de celle du port du masque obligatoire en extérieur le 17 juin, Jean Castex a tenu à rappeler ce mercredi l'importance de la bonne poursuite de la campagne vaccinale contre le Covid-19.

"L'enjeu des prochaines semaines, si nous voulons nous mettre à l'abri de toute nouvelle vague, c'est de continuer, continuer, continuer à nous vacciner. Se faire vacciner, c'est se protéger. C'est aussi protéger les autres", a lancé le Premier ministre.

Jean Castex a ainsi dévoilé les nouveaux objectifs de vaccination pour la fin août, afin d'éviter un rebond épidémique automnal.

"A la fin août, nous devons avoir atteint trois cibles: 40 millions de personnes primo-vaccinées, 35 millions de personnes ayant reçu une vaccination complète, 85% des plus de 50 ans et des adultes atteints de comorbidités ayant reçu une première dose", a détaillé le Premier ministre.

40 millions de primo-vaccinés

Quelques jours après avoir validé son objectif de 30 millions de primo-vaccinés au 15 juin avec un peu d'avance, l'exécutif se projette vers l'étape d'après. Il s'agit désormais d'atteindre la barre des 40 millions de primo-vaccinés à la fin de l'été.

"30 millions de primo-vaccinés, c'est une étape majeure. Mais ce n'est qu'une étape", a expliqué le Premier ministre.

Au 15 juin, 30.764.968 personnes avaient reçu une première injection de vaccin contre le Covid-19. Il reste donc 77 jours pour vacciner 9.235.032 personnes, soit un rythme d'environ 120.000 primo-injection par jour d'ici le 31 août.

35 millions de schémas vaccinaux complets

En plus de cet objectif de primo-vaccinés, le gouvernement surveillera l'évolution du nombre de "schémas vaccinaux complets". Sont comptées dans cette catégorie les personnes ayant reçu deux doses des vaccins Pfizer, Moderna ou AstraZeneca, ou une dose du vaccin Johnson&Johnson, ou encore les personnes ayant déjà contracté le Covid-19 et ayant reçu par la suite une dose de l'un de ces vaccins.

Il s'agira ainsi donc d'atteindre le chiffre de 35 millions de personnes totalement protégées. Un objectif fixé afin d'éviter un rebond épidémique porté par le variant Delta, que les premières études semblent montrer plus capable que ses prédécesseurs d'infecter les personnes n'ayant reçu qu'une dose de vaccin.

Au 15 juin, 16.554.449 schémas vaccinaux complets étaient recensés en France. Il reste donc 77 jours pour compléter la vaccination de 18.445.551 personnes, soit un rythme d'environ 240.000 par jour.

85% des plus de 50 ans et des adultes atteints de comorbidités primo-vaccinés

A ces deux objectifs génériques, Jean Castex en a ajouté un centré autour des personnes à risque. Le Premier ministre vise ainsi d'atteindre un taux de primo-vaccination de 85% chez les plus de 50 ans et les personnes atteintes de comorbidités, plus susceptibles de développer des formes graves de la maladie, et ce afin de limiter l'impact d'un éventuel rebond sur la pression hospitalière.

Selon le ministère de la Santé, ce taux était, au 10 juin, de 74% chez les plus de 50 ans et de 65% chez les personnes atteintes de comorbidités.

François de La Taille