BFMTV

Visite de Poutine, conseil des ministres, G7: Macron fait sa rentrée

Après trois semaines de congés, le chef de l'Etat amorce une rentrée chargée sur les fronts politique et diplomatique.

La trêve estivale a fait long feu. En villégiature au fort de Brégançon à Bormes-les-Mimosas (Var) depuis le 25 juillet, Emmanuel Macron a mis un terme à ses congés -"studieux", selon son entourage- en présidant la cérémonie du 75e anniversaire du débarquement de Provence, à Saint-Raphaël, le 15 août.

Si le chef de l'État avait auparavant brièvement interrompu ses vacances le temps d'un aller-retour à Tunis, pour se rendre aux funérailles du président tunisien Béji Caïd Essebsi, il s'est fait très discret au cours de son séjour dans le Sud. Hormis quelques visites en famille dans la région, comme celle de l'abbaye du Thoronet ou un dîner avec ses proches dans une pizzeria au Lavandou, rien n'a fuité de la teneur des vacances présidentielles. Mais après le calme, place à la rentrée. Et l'agenda présidentiel des prochains jours s'annonce chargé. 

75e anniversaire de la Libération de Bormes-les-Mimosas

Dans la continuité de la cérémonie du 15 août à Saint-Raphaël, Emmanuel Macron participera à une autre commémoration ce samedi, toutefois moins formelle, pour célébrer la Libération de Bormes-les-Mimosas.

Un rendez-vous auquel il a promis de se rendre chaque année, et qui sera suivi d'un "pot de l'amitié", note Var-Matin, citant une source élyséenne.

Poutine à Brégançon

Après le château de Versailles en mai 2017, c'est au fort de Brégançon, autre lieu hautement symbolique quoique moins connu, qu'Emmanuel Macron recevra Vladimir Poutine lundi. Un rendez-vous qui sonnera officiellement le glas des congés d'été du président de la République.

  • "Le fort de Brégançon permet de s'isoler pour travailler, d'avoir les équipements pour recevoir tous les appels internationaux, de recevoir des dirigeants étrangers, ce que je ferai avec Vladimir Poutine dans quelques semaines", avait déclaré à la presse le locataire de l'Élysée le 27 juillet, en annonçant la venue du dirigeant russe. 

Une rencontre opportune, quelques jours avant l'ouverture du G7 à Biarritz, auquel la Russie ne prendra pas part.

Les ministres réunis pour la rentrée

Après la rentrée diplomatique et la rencontre avec son homologue russe, place à la rentrée nationale. Emmanuel Macron présidera le conseil des ministres de rentrée mercredi 21 août. Pause estivale oblige, les membres du gouvernement n'ont pas été réunis depuis le 24 juillet.

G7 à Biarritz

  • Enfin, pour boucler la dernière semaine du mois d'août, Emmanuel Macron s'arrêtera à Biarritz, dans les Pyrénées-Atlantiques, du 24 au 26 août. La France, présidente du Groupe des 7 pour l'année 2019, accueille à cette occasion les dirigeants de l'Allemagne, Canada, États-Unis, Italie, Japon et du Royaume-Uni. 

Le G7 s'appelait le G8 jusqu'en 2014, année où la Russie en a été exclue après l'annexion de la Crimée. L'invitation du chef d'État russe à Brégançon quelques jours auparavant a ainsi pu être perçue comme une volonté de rapprochement du président français.

Clarisse Martin