BFMTV

Vallaud-Belkacem: "Hollande à Carmaux, ça s'est bien passé"

Najat Vallaud-Belkacem était l'invitée de BFMTV et RMC vendredi.

Najat Vallaud-Belkacem était l'invitée de BFMTV et RMC vendredi. - -

Gouvernement, plan d'économies... Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports était l'invitée de BFMTV et RMC jeudi.

Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports était l'invitée de BFMTV et RMC jeudi matin. Retrouvez ici l'essentiel de son interview.

"L'égalité, le fil conducteur de mon ministère"

Rejetant l'affirmation selon laquelle son ministère est "fourre-tout" ou "voiture-balais", Najat Vallaud-Belkacem explique au contraire qu'il est "cohérent. Et la cohérence, c'est l'égalité: entre hommes et femmes, entre les générations, etc. Finalement, ça me permet de gagner du temps sur un certain nombre de dossiers".

"Hollande à Carmaux: ça s'est bien passé"

La ministre était présente avec François Hollande à Carmaux, dans le Tarn, pour l'hommage à Jean Jaurès. Une visite difficile pour le président, qui a été hué par le public. "Le président est allé au contact des habitants, et ça s'est bien passé", explique Najat Vallaud-Belkacem, qui a tenu à défendre le président. "Nous étions censés nous rendre en voiture à la cérémonie, et il a fait arrêter le cortège pour descendre spontanément à la rencontre des gens. Il n'y avait pas de sifflets à ce moment. Au moment où il est remonté dans sa voiture, des sifflets se sont fait entendre d'un autre groupe, sans doute frustré de ne pas avoir été salué. Alors, François Hollande est redescendu de sa voiture pour aller les saluer à leur tour".

"Interdire les décolletés, ça me semble étrange"

Apprenant que Ségolène Royal a fait interdire les décolletés pour le personnel féminin du ministère de l'Ecologie, la ministre du Droit des femmes n'a pas caché sa surprise - et son embarras. "Je ne sais pas du tout comment cela a été rédigé", explique-t-elle. "Mais cela me semble étrange de régir ça par une règle générale et absolue. Je ne sais pas ce qu'on appelle un décolleté !"

La rédaction