BFMTV

Thévenoud admet "des retards de déclaration et de paiement" au fisc 

L'ancien secrétaire d'Etat au Commerce extérieur Thomas Thévenoud

L'ancien secrétaire d'Etat au Commerce extérieur Thomas Thévenoud - Bertrand Guay - AFP

En fin d'après-midi, l'Elysée avait annoncé sa démission avant que Matignon n'évoque une "situation découverte après sa nomination". Il est remplacé au poste de secrétaire d'Etat au Commerce extérieur par Matthias Fekl.

Thomas Thévenoud a admis jeudi "des retards de déclaration et de paiement" au fisc. Ceux-ci sont désormais "intégralement régularisés", assure-t-il avant de préciser n'avoir "jamais fait l'objet d'aucune poursuite judiciaire ou fiscale". Un peu plus tôt, Mediapart, assurait que le député ne déclarait pas ses impôts depuis plusieurs années. Une procédure "d'imposition d'office " avait été lancée contre lui selon le jargon de l'administration. Aucun montant n'a été communiqué.

En fin d'après-midi, L'Elysée avait annoncé sa démission avant que Matignon n'évoque une "situation découverte après sa nomination". La Haute Autorité pour la transparence de la vie politique a entamé les vérifications de la situation fiscale des nouveaux ministres ou secrétaires d'Etat au lendemain de leur nomination.

Thomas Thévenoud a été remplacé, seulement neuf jours après sa nomination au poste de secrétaire d'Etat au Commerce extérieur, par Matthias Fekl. 

Membre de la commission d'enquête sur l'affaire Cahuzac

Thomas Thévenoud, 40 ans, proche d'Arnaud Montebourg, s'était fait connaître en rédigeant le rapport sur le conflit opposant les taxis au VTC mais aussi en étant membre de la commission d'enquête sur... l'affaire Cahuzac et sur la fraude fiscale.

Démissionnaire neuf jours après sa nomination au secrétariat d'Etat au Commerce extérieur, Thomas Thévenoud est le ministre le plus éphémère de la Ve République, égalant le record de Léon Schwartzenberg en 1988.

S.A. avec AFP