BFMTV

Taxis: Ayrault "prendra une décision" jeudi

-

- - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Le Premier ministre a promis aux chauffeurs de taxi qu'il leur donnerait une réponse "dans quelques heures", dans le conflit qui les oppose aux voitures de tourisme avec chauffeur.

Dans le conflit qui oppose les chauffeurs de taxi aux VTC, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a annoncé ce jeudi sur Europe 1 qu'il "prendrait une décision" dans la journée à l'issue d'une réunion entre médiateur et syndicats. Il a promis aux taxis "une réponse dans quelques heures".

Cette réunion devait commencer à 9 heures entre le député PS Thomas Thévenoud, nommé médiateur par le gouvernement dans ce dossier, et l'intersyndicale des chauffeurs de taxi. Mercredi soir s'était tenue une première réunion à l'Assemblée nationale, durant laquelle les taxis avaient exposé leurs doléances. A l'issue de celle-ci, ils avaient indiqué qu'ils resteraient mobilisés jusqu'à la réponse de Matignon.

Depuis l'assouplissement de la législation sur les voitures de tourisme avec chauffeur (VTC) en 2009, les chauffeurs de taxis accusent ces transporteurs de concurrence déloyale. Les syndicats demandent par conséquent le gel des immatriculations de VTC.

Sarkozy pointé du doigt

Ce jeudi matin sur Europe 1, Jean-Marc Ayrault a annoncé que "l'objectif" du gouvernement était "d'une part de régler le problème, mais aussi d'améliorer le service aux usagers", pointant le "problème pour avoir un taxi aujourd'hui à Paris". Tout en admettant une "distorsion de concurrence" et en pointant du doigt son prédécesseur.

"D'un côté, il y a des taxis artisans qui, pour avoir une licence, payent 200.000 à 230.000 euros et puis, à côté, Nicolas Sarkozy qui avait mis en place une autre catégorie, les VTC, qui payent une licence à 120 euros", a-t-il déclaré.

La rédaction