BFMTV

Sondage: les cotes de confiance d'Hollande et Ayrault au plus bas

Les cotes de popularité de François Hollande et Jean-Marc Ayrault sont à leur plus bas niveau depuis mai 2012.

Les cotes de popularité de François Hollande et Jean-Marc Ayrault sont à leur plus bas niveau depuis mai 2012. - -

Les cotes de confiance de François Hollande (31%) et de Jean-Marc Ayrault (30%) sont à leur plus bas niveau depuis mai 2012, selon un sondage LH2 pour le Nouvel observateur, publié mardi.

Doucement mais sûrement, les cotes de confiance de François Hollande et de son Premier ministre Jean-Marc Ayrault continuent de reculer. Les deux hommes perdent un point chacun en un mois, atteignant ainsi leur plus bas taux depuis mai 2012, selon un sondage LH2 pour Le Nouvel observateur publié mardi.

Le chef de l'État, qui avait perdu 4 points en avril, tombant à 32%, subit une nouvelle mais plus légère dégradation de sa popularité en mai. Seul 31% (-1 point) des Français disent aujourd'hui avoir confiance en son action. Même érosion pour le Premier ministre, qui voit sa cote de confiance baisser d'un point à 30% (-1 point).

Ayrault, pas encore aussi impopulaire que Villepin en 2006

L'institut LH2 note tout de même une progression des opinions positives envers François Hollande de +15 points chez les cadres par rapport au mois d'avril, rapporte Le Nouvel observateur. Le discours du chef de l'État, très tourné vers l'Europe, aurait fait mouche. Le président de la République remonte aussi dans le coeur des sympathisants du MoDem (33%) et d'Europe-Ecologie-Les Verts (50%).

De son côté, Jean-Marc Ayrault, s'il atteint un seuil critique, reste encore loin des 20% d'opinions positives enregistrés par Dominique de Villepin au plus fort de la crise sur le CPE en 2006.

La conférence de presse de François Hollande a eu un impact positif

Toujours selon l'institut, la deuxième conférence de presse de François Hollande a eu un impact sensible sur les résultats de cette enquête. En effet, si les opinions positives à son égard s'établissaient à 29% auprès des personnes interrogées le 16 mai, elles étaient de près de 32% auprès des interviewés des 17 et 18 mai.

Si sa présentation de "l'offensive" qu'il compte mener au cours de la deuxième année de son quinquennat, a ralenti sa chute, elle n'a pas non plus empêché le Président d'enregistrer son plus bas score dans ce baromètre depuis son entrée à l'Elysée.

Sondage réalisé du 16 au 18 mai par téléphone auprès d'un échantillon de 1.011 personnes, représentatif de la population française de 18 ans et plus (méthode des quotas).

À LIRE AUSSI:
>> Remaniement, retraites, droit de vote des étrangers... les annonces de François Hollande

>> François Hollande s'exprime depuis Bruxelles