BFMTV

Simone Veil au Panthéon: "elle n'a jamais pensé y entrer", témoignent ses fils

Simone et Antoine Veil le 16 juin 2011.

Simone et Antoine Veil le 16 juin 2011. - THOMAS SAMSON / AFP

Simone Veil, morte le 30 juin 2017 à 89 ans, sera panthéonisée ce dimanche 1er juillet.

Ce dimanche 1er juillet, Simone Veil fera son entrée au Panthéon, accompagnée de son mari Antoine. La cérémonie, présidée par Emmanuel Macron, commencera à 11 heures, un an presque jour pour jour après sa mort, le 30 juin 2017, à l'âge de 89 ans. Première présidente du Parlement européen, l'ancienne ministre de la Santé a surtout été l'initiatrice de la loi de 1975 dépénalisant l'IVG en France.

La décision de sa panthéonisation a été prise par le président de la République, dont c'est l'une des prérogatives, en accord avec la famille d'Antoine et Simone Veil, et notamment leurs fils, Jean et Pierre-François.

"J'ai dit au président de la République que maman n'avait jamais pensé aller au Panthéon, ce n'était pas les ambitions qui pouvaient être les siennes. Absolument jamais", a témoigné Jean Veil sur RTL ce lundi.

"Ils restent ensemble dans le lit à deux places"

La famille comme le chef de l'Etat ont tenu à ce que le couple ne soit pas séparé. Antoine Veil fera donc son entrée lui aussi dans le monument, grâce à son épouse. "Je suis très très fier que ce soit maman qui fasse cela et qui emmène notre père", a expliqué Pierre-François Veil. 

"Mon père disait 'ta mère ira au Panthéon et, nous avons vécu 67 ans ensemble, ce serait bien que l'on ne soit pas séparés. Essaie de nous trouver un lit à deux places'. C'est ce que j'ai raconté au président de la République lorsqu'il nous a téléphoné. Je lui ai raconté l'histoire (...) et quelques jours après il nous a rappelés pour nous dire qu'il avait pris la décision que les deux iraient au Panthéon", a développé leur fils Jean. 

Charlie Vandekerkhove