BFMTV

Séparatismes: toute association sollicitant une subvention publique devra signer une charte de la laïcité

Les motifs de dissolution des associations, jusque-là "très limités", seront par ailleurs "étendus".

Emmanuel Macron a affirmé ce vendredi que "toute association sollicitant une subvention auprès de l'État ou d'une collectivité territoriale" devrait signer un "contrat de respect des valeurs de la République" représentant une "charte de la laïcité".

Les motifs de dissolution "étendus"

À l'occasion de son discours sur les "séparatismes", Le président de la République a jugé "assez logique que celles et ceux qui portent ce projet de séparatisme islamiste aient investi le champ associatif" qu'ils ont identifié comme "l'espace le plus efficace pour diffuser leurs idées".

Pour faire face, les motifs de dissolution des associations, jusque-là "très limités", seront par ailleurs "étendus" pour comprendre l'"atteinte à la dignité de la personne" ou les "pressions psychologiques ou physiques", a-t-il ajouté.

M.D. avec AFP