BFMTV

Sécurité: Schiappa et Darmanin auprès des forces de l'ordre porte de la Chapelle à Paris

Marlène Schiappa et Gérald Darmanin se sont déplacés dans le quartier de la Porte de la Chapelle à Paris, ce mercredi soir, pour échanger avec les forces de l'ordre sur le thème de l'insécurité.

Gérald Darmanin, nouveau ministre de l'Intérieur, et Marlène Schiappa, nouvelle ministre déléguée à la Citoyenneté, se sont rendus auprès des forces de l'ordre ce mercredi soir dans le quartier de la Porte de la Chapelle, dans le XVIIIe arrondissement de Paris. Marlène Schiappa n'a pas pris la parole.

Lors de ce déplacement tardif, qui a eu lieu sur le coup de 23h30, les deux ministres étaient également accompagnés par le préfet de Police de Paris Didier Lallement.

"Témoigner de la reconnaissance envers les forces de police"

"Nous voulions montrer un témoignage de reconnaissance envers les forces de police qui, depuis des années, essaient de rendre la tranquilité à un quartier qui connaît des difficultés de délinquance, de trafics, de contrebande de cigarettes", a déclaré Gérald Darmanin au micro de BFMTV. "Il nous a paru normal, puisqu'ils travaillent tard la nuit, que les ministres soient là pour leur dire tout le respect qu'a le gouvernement pour leur travail".

"Moi, je suis un maire et un maire c'est quelqu'un de concret qui s'occupe de choses concrètes et qui essaie de régler les conditions de vie de gens qui travaillent sous son autorité et qui est présent quand ses agents travaillent. Et il s'avère que la police, la gendarmerie, les sapeurs-pompiers travaillent 24h24, donc on va travailler 24h/24".

Le 15 mars, celui qui était encore ministre des Comptes publics avait été réélu maire de sa ville de Tourcoing dans le Nord dès le premier tour avec 60,9% des voix, à la tête de la liste "Le choix de Tourcoing". Gérald Darmanin avait assuré le lendemain dans le JDD que le tandem exécutif l'avait "autorisé, pendant un temps et vu les circonstances exceptionnelles" liées à l'épidémie de Covid-19, à "exercer les deux fonctions" de ministre et de maire.

Gérald Darmanin a annoncé mercredi soir à l'AFP qu'il avait démissionné du Conseil régional des Hauts-de-France et qu'il ferait connaître "prochainement" sa décision sur son mandat de maire, après en avoir discuté avec son équipe municipale.

Jeanne Bulant Journaliste BFMTV