BFMTV

Schiappa candidate aux municipales à Paris, une preuve de "nomadisme électoral" pour Emmanuel Grégoire

Face à ces propos virulents, Marlène Schiappa a répondu au premier adjoint sur Twitter déplorant de la malveillance et de fausses infos".

Invité sur le plateau de BFM Paris à l'occasion de l'émission Capitale 2020, le premier adjoint de la maire Anne Hidalgo, Emmanuel Grégoire a réagi à l'annonce de la candidature aux élections municipales de Marlène Schiappa, dans le 14e arrondissement de Paris. Selon lui, cette candidature de la secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations est une forme "d'opportunisme électoral". 

"Il y a un mois, Marlène Schiappa ne voulait pas être candidate aux municipales à Paris. Elle avait fait part de son intérêt pour Marseille et la Corse et elle finit dans le 14e arrondissement. Elle est par ailleurs élue socialiste au Mans", assure Emmanuel Grégoire, déplorant un "nomadisme électoral".

Selon lui, "ce choix démontre deux choses: une forme d'opportunisme électoral et le caractère inconsistant de ces candidatures LaREM."

"Mon bassin de vie, c'est Montparnasse-Gaieté-Pernety"

Face à ces propos virulents, Marlène Schiappa a répondu au premier adjoint sur Twitter. "Que de malveillance et de fausses infos", débute-t-elle, affirmant n'avoir "jamais été candidate ni à Marseille ni en Corse" et ne "jamais avoir été élue socialiste". Elle rappelle enfin "avoir passé l'essentiel de sa vie dans le 14e et être née à Paris."

"J'étais candidate en 2001, aux municipales, à l'âge de 18 ans sur une liste associative de gauche à Paris. Mon bassin de vie, c'est Montparnasse-Gaieté-Pernety", avait-elle rappelé plus tôt sur notre antenne. 
Cyrielle Cabot