BFMTV

Sarkozy procédurier ?

-

- - -

Nicolas Sarkozy attaque une société qui vend des poupées vaudou à son effigie. C'est la cinquième plainte déposée par le Chef de l'Etat depuis son élection. Explications.

Avec Nicolas Sarkozy à la tête de l'Etat, les procès se multiplient. Est-ce parce que le Chef de l'Etat est lui même avocat qu'il n'hésite pas à saisir la justice ?

5 plaintes en 9 mois

La première a été déposée le 30 janvier dernier, et la dernière aujourd'hui jeudi 23 octobre. Nicolas Sarkozy est par ailleurs le premier chef de l'Etat français à aller en justice pour des atteintes à son image et à sa vie privée. Retour sur ces actions en justice :

- 30 janvier : plainte contre la compagnie aérienne Ryanair qui a utilisé une photo de lui et de Carla Bruni pour une publicité. Quelques jours plus tard, il gagne le procès.

- 7 février : plainte au pénal, contre le site internet du Nouvel Observateur, qui a évoqué un SMS prétendument adressé par le Chef de l'Etat à son ex-épouse Cecilia. Après les excuses du journaliste auteur de l'article, la plainte est retirée.

- 24 mai : Nicolas Sarkozy s'attaque à des fabricants de tee-shirts parodiques qui ont détourné ses slogans. Le Président se constitue partie civile dans cette affaire instruite à Albertville.

- 16 octobre : plainte pour « dénonciation calomnieuse » contre l'ancien patron des Renseignements Généraux, Yves Bertrand. Des extraits des carnets de note de ce dernier ont été diffusés dans la presse.

- 23 octobre : il assigne en justice les Editions K&B pour « violation du droit à l'image ». Il demande à l'entreprise de retirer de la vente une poupée vaudou à son effigie, commercialisée sur internet depuis le 9 octobre. L'affaire sera plaidée ce vendredi 24 octobre.

Pour plus d'infos sur ces affaires, cliquez sur leur date.

Juliette VINCENT, avec Yannick OLLAND