BFMTV

Saint-Valentin: un gâteau en forme de coeur envoyé à l'Elysée, contre la suppression des départements

Les départements d'Ile-de-France ont adressé un gâteau de Saint-Valentin à Emmanuel Macron.

Les départements d'Ile-de-France ont adressé un gâteau de Saint-Valentin à Emmanuel Macron. - BFM Paris

A l'occasion de la Saint-Valentin, les élus des départements d'Ile-de-France ont adressé mercredi un gâteau à Emmanuel Macron portant l'inscription "J'aime mon département". Ils se mobilisent contre leur possible suppression dans le cadre de la refonte du Grand Paris.

Les sept départements franciliens ont voulu marquer le coup pour la Saint-Valentin. Mobilisés depuis plusieurs mois sur la réforme de la métropole du Grand Paris, ils ont décidé d'adresser ce mercredi un gâteau en forme de coeur à Emmanuel Macron, surmonté de l'inscription "J'aime mon département".

Dans un communiqué, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis, la Seine-et-Marne, les Yvelines, le Val-de-Marne, le Val-d'Oise et l'Essonne expliquent avoir voulu "avec humour" défendre "l'échelon départemental" à travers "une preuve d'amour pour leurs territoires". 

"Avec ce geste symbolique, nous voulons simplement rappeler au président de la République en ce jour spécial que le département est un échelon utile et indispensable auquel les Franciliens sont attachés", écrivent les présidents de département.

La petite couronne supprimée? 

Le gouvernement doit prochainement trancher sur une refonte du Grand Paris et potentiellement annoncer la suppression des départements de la petite couronne pour une métropole élargie.

Une hypothèse contre laquelle se mobilisent l'ensemble des départements franciliens qui défendent cet échelon "de proximité".
C. B