BFMTV

Royal : « Aubry joue la fermeture »

-

- - -

Après l'avoir contestée, Ségolène Royal reconnaît sa défaite dans la course à la tête du Parti Socialiste. Mais elle regrette que Martine Aubry ait choisi de « fermer le PS à la moitié des siens ».

Ségolène Royal a perdu. « Dans les chiffres officiels », précise la présidente de la région Poitou-Charentes, bien obligée de reconnaître qu'aujourd'hui Martine Aubry est Premier Secrétaire du PS, et pas elle : « Pour moi la page est tournée, même si je ne suis dupe de rien. Aujourd'hui Martine Aubry est légitime. D'ailleurs, je ne ferai rien pour empêcher sa réussite. Mais je continue à m'exprimer au nom du Parti Socialiste et je regrette qu'il n'y ait pas eu le rassemblement. [...] Je regrette qu'elle n'ait pas fait preuve d'ouverture. Je pense qu'on ne peut pas ouvrir un parti à une société si l'on commence par le fermer à la moitié des siens. Ce n'est pas possible de travailler dans le sectarisme et dans la fermeture. »

« Une défaite provisoire... »

Reconnaissant sa défaite face à Martine Aubry, Ségolène Royal a rappelé ses intentions pour l'élection présidentielle de 2012 : « C'est une défaite provisoire, qui je l'espère, prépare d'autres victoires, car je tiens farouchement à ma conception de la politique. Comme les Français, je pense à 2012 et à quelle alternative politique nous devons construire. C'est l'élection la plus importante. »

dossier :

Martine Aubry

La rédaction-Bourdin & Co