BFMTV

Rentrée du gouvernement: ces ministres qui ont fait parler d'eux cet été

Laurent Fabius et Bernard Cazeneuve à la sortie du Conseil des ministres, le 3 juillet dernier.

Laurent Fabius et Bernard Cazeneuve à la sortie du Conseil des ministres, le 3 juillet dernier. - Fred Dufour - AFP

En bien ou en mal, ils ont fait l'actualité politique de cet été. De Laurent Fabius à Najat Vallaud-Belkacem, en passant par Michel Sapin, retour sur l'été animé des ministres, qui retrouvent leurs bureaux ce mercredi.

Mercredi, c'est l'heure de la rentrée pour le gouvernement. Les ministres vont se rendre à l'Elysée, autour de François Hollande et Manuel Valls, pour leur premier conseil des ministres. Mais certains membres du gouvernement n'ont pas attendu la rentrée pour se montrer: et malgré la recommandation de Manuel Valls de prendre du repos, certains d'entre eux se sont fait remarquer... en bien, ou en mal. Florilège.

Laurent Fabius, pris dans l'actu internationale

Pas de vacances pour le ministre des Affaires étrangères. Occupé par les tensions au Proche-Orient et en Ukraine, Laurent Fabius s'est aussi rendu en Irak le 10 août dernier.

  • Quelques jours plus tôt, il ne s'est d'ailleurs pas privé pour rappeler qu'il a été, lui, sur le pont tout l'été. S'adressant à Catherine Ashton, la ministre des Affaires étrangères de l'Union européenne, à propos de l'Irak, il a lancé sur France Info: "Je sais bien que dans les pays occidentaux, c’est la période des vacances. Mais enfin quand il y a des gens qui meurent, j’allais dire 'qui crèvent', il faut revenir de vacances". A bon entendeur…

Bernard Cazeneuve, des Stups aux manif'

En France, l'actualité aussi a été dense, empêchant le premier flic de France de se montrer sur les plages. Mobilisé sur les questions estivales classiques, comme la sécurité sur les routes ou les plages à l'occasion des départs en vacances, Bernard Cazeneuve a également eu du pain sur la planche avec des sujets moins routiniers: entre la disparition de cocaïne au 36, quai des Orfèvres, les manifestations de soutien à Gaza, dont certaines ont été annulées sur ses ordres, ou récemment les tensions entre policiers et supporteurs à l'occasion du match Bastia-OM, le ministre a travaillé tout l'été.

Najat Vallaud-Belkacem, et vive le sport

On l'a entendue pendant le Mondial de foot au Brésil, pendant la coupe du monde de rugby féminin, on la voit à l'Elysée accueillant les athlètes français après les championnats d'Europe de Zurich… L'été aura été riche pour la ministre des Droits des femmes, des Sports et de la Ville. L'occasion de se montrer, et même de poser avec les athlètes sur les photos de familles prises à l'Elysée.

Michel Sapin, la bourde qui tombe mal

L'été n'a pas été bon pour Michel Sapin. Plombé par les mauvais chiffres de l'Insee, annonçant une croissance nulle pour le deuxième trimestre, le ministre des Finances a dû affronter le même jour une autre déconvenue: la publication d'une série de photos de lui, ramant seul dans une petite barque sur l'Ile d'Yeu. Une image malheureuse qui tombe mal pour le ministre, alors que la France nage dans les mauvais résultats économiques. 

Harlem Désir, la rentrée ratée

On n'avait pas entendu parler de lui de l'été… Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'Harlem Désir a raté une occasion de finir l'été discrètement. En affichant sur BFMTV son soutien à Nadine Morano, qui s'offusquait de voir une femme voilée sur la plage des vacances, le ministre délégué aux Affaires européennes s'est attiré les foudres d'une partie de la gauche, furieuse de ses déclarations. La rentrée s'annonce mal.

Ariane Kujawski