BFMTV

Qui est Florence Parly, la nouvelle ministre des Armées?

Elle remplace Sylvie Goulard au ministère des Armées: Florence Parly, 54 ans, fait son entrée au gouvernement Philippe II ce mercredi. Portrait.

A 37 ans, elle avait été nommée secrétaire d'Etat au Budget sous Lionel Jospin, de 2000 à 2002. Quinze ans plus tard, Florence Parly intègre le nouveau gouvernement d'Edouard Philippe, et occupera désormais la fonction de ministre des Armées. Elle succède ainsi à Sylvie Goulard, qui avait remis sa démission mardi. 

Aujourd'hui âgée de 54 ans, Florence Parly adhère au Parti socialiste en 1995. Elle a d'abord été étudiante à Sciences Po, avant d'intégrer l'ENA (Ecole nationale d'administration), promotion Fernand-Braudel, en 1985.

"Elle avait fait l'impasse sur les finances publiques. Trois semaines de bachotage plus tard, la future secrétaire d'Etat au Budget décroche la meilleure note en 'Fipu' et son laissez-passer pour la haute fonction publique. 'Elle compense son absence de confiance en soi par un travail acharné', souligne un intime", écrivait Libération à son sujet, dans un portrait qui lui était consacré, en 2000.

En 2002, Florence Parly s'essaie à la politique locale

La jeune femme, fille de la directrice de cabinet de Claude Allègre, avait également participé à la création du RMI (revenu minimum d'insertion) et de la CSG (contribution sociale généralisée), aux côtés notamment de Laurent Fabius. Au Parti socialiste, elle est aussi chargée de l'économie et de l'emploi. 

En 2002, Florence Parly s'essaie à la politique locale, et se présente aux élections législatives dans l'Yonne. Mais celle-ci perd contre son adversaire, Jean-Pierre Soisson. Durant deux ans, de 2004 à 2006, elle occupe la fonction de vice-présidente du conseil régional de Bourgogne, et dirige également l'Agence régionale de développement d'Ile-de-France.

De hautes responsabilités à Air France et à la SNCF

En 2006, "sur les conseils de son compagnon Martin Vial, ancien président de la Poste et aujourd'hui patron d'Europ Assistance, elle intègre la direction financière d'Air France", indique la revue Capital. 

Arrivée dans un contexte difficile, celle que Lionel Jospin décrit comme étant "une austère qui se marre", est d'abord nommée directrice de la stratégie des investissements à la direction financière d'Air France. En 2009, elle est ensuite nommée directrice générale adjointe d'Air France Cargo. 

En novembre 2014, Florence Parly entre à la SNCF et occupe la fonction de directrice générale déléguée, en charge de la stratégie et des finances du groupe. Puis, en 2016, Guillaume Pepy la nomme directrice générale SNCF Voyageurs.

Opérations extérieures et terrorisme: les dossiers qui attendent la ministre

La nouvelle ministre des Armées va devoir connaître rapidement les dossiers qui lui sont confiés, tandis que la France reste sous une menace terroriste élevée, notamment après la tentative d'attentat sur les Champs-Elysées, perpétrée lundi. De nombreux militaires restent également déployés en opérations extérieures, dans la lutte antiterroriste contre Daesh. 

En outre, la nomination de Florence Parly intervient lors de la 52e édition du Salon du Bourget, fleuron de l'industrie aéronautique et militaire. 

Alexandra Milhat