BFMTV

Quand nos hommes politiques s'expriment "in english"

Christine Lagarde s'exprime en anglais face Jon Stewart.

Christine Lagarde s'exprime en anglais face Jon Stewart. - -

En marge de la conférence de l'ONU, Laurent Fabius est l'invité d'un talk-show américain. L'interview en anglais, un exercice qu'il maîtrise bien. Ce n'est pas le cas de toute la classe politique française...

Mercredi, 23h à New York, l'invité de Charlie Rose sur PBS aura un léger accent français. Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères répondra aux questions du présentateur, en version originale.

Déjà bien connu des médias et du public américains, l'ex-Premier ministre est un habitué du genre, il a déjà été invité par Charlie Rose à trois reprises. L'occasion de mettre à profit son aisance dans la langue de Shakespeare.

L'interview en anglais, un exercice que Laurent Fabius maîtrise bien. Ce qui n'est pas le cas de toute la classe politique française. Tour d'horizon (et des plateaux télé) des interventions en version originale de nos personnages politiques.

• Christine Lagarde : high nivel

Invitée dans le Daily Show de Jon Steward en 2009, Christine Lagarde a placé la barre très haute. Non seulement son anglais est impeccable mais en plus, elle assure le show. Après avoir répondu aux blagues du tac au tac, Christine Lagarde offre un béret à Jon Steward. Une maîtrise de la langue et de la culture "late show" à découvrir ici :

The Daily Show with Jon Stewart
Get More: Daily Show Full Episodes,Political Humor & Satire Blog,The Daily Show on Facebook

• Jacques Chirac : "What do you want ?"

En 1995, Jacques Chirac était l'invité de Larry King. Un court extrait de l'interview montre son aplomb face au célèbre interviewer. Mais pour lui, pas besoin d'être sur un plateau de télévision pour se sentir à l'aise. En 1996, énervé par le service de sécurité israélien, Jacques Chirac s'emporte dans un anglais simple mais efficace :

• Jean-Pierre Raffarin : "Win the yes, need the no to win, against the no"

La phrase de Jean-Pierre Raffarin prononcée lors du débat sur la constitution européenne est devenue culte. Près de 200.000 vues sur Youtube pour son "Win the yes, need the no to win, against the no". En l'occurrence, l'idée n'est pas beaucoup plus claire exprimée en français qu'en anglais.

• François Bayrou, "When you told us… that… euh…"

CNN a consacré un reportage à François Bayrou, "France's hopes for center" pendant la dernière campagne présidentielle. Le président du MoDem s'y exprime en anglais mais bien sûr, dans un paysage très français.

• Nicolas Sarkozy, l'Américain

Quoi de mieux que l'anglais pour exprimer son amour pour l'Amérique ? Nicolas Sarkozy l'a bien compris et raconte in english sa passion transatlantique.

• Xavier Bertrand, english studieux

L'anglais, langue indispensable pour un homme politique d'envergure. Les députés n'en doutent pas. Pour autant, ce n'est pas toujours facile… Xavier Bertrand, lui, a fait le choix de prendre des cours. Il l'explique :

• Ségolène Royal préfère l'espagnol

Parce qu'il n'y pas que l'anglais, Ségolène Royale s'essaie à l'espagnol. Lors de la campagne présidentielle de 2007, la socialiste française est allée soutenir son homologue chilienne, Michèle Bachelet. Des encouragements, en "VO español" à découvrir ici :

[Ségolène Royal au Chili] Vidéo INA-politique