BFMTV

Pour François Bayrou, gagner "4000 euros par mois" relève de la "classe moyenne"

François Bayrou à Paris, le 22 septembre 2020

François Bayrou à Paris, le 22 septembre 2020 - MARTIN BUREAU © 2019 AFP

Le Haut-commissaire au Plan était invité à donner son opinion sur une contribution des plus aisés en cette période de crise sanitaire.

Alors que la dette française croît au fur et à mesure de la crise sanitaire liée au Covid-19, faut-il mettre davantage à contribution les personnes les plus riches? "Tout peut être imaginé de cet ordre-là", a estimé François Bayrou dimanche, invité de l'émission Le Grand Jury de RTL, Le Figaro et LCI. Il "faut savoir ce qu'on appelle les plus riches", a toutefois nuancé le Haut-commissaire au plan.

Interrogé sur ce point précis, François Bayrou a d'abord botté en touche. "Ca dépend du patrimoine", a-t-il opposé. En 2007, François Hollande avait cité la somme de 4000 euros net mensuels pour considérer à partir de quand une personne entrait dans la classification "riche".

"4000 euros par mois, c'est classe moyenne", a opposé François Bayrou face à ce rappel. À nouveau interrogé sur le sujet en fin d'émission, l'éphémère ministre de la Justice d'Emmanuel Macron a persisté: "Un revenu de 4000 euros par mois, je ne dis pas que c'est les riches (...). Si vous me dites, 'est-ce que à 4000 euros on est riche?', ma réponse est non".

En 2018, selon l'Insee, le salaire net moyen dans le secteur privé était de 2369 euros mensuels. Cette année-là, un salarié sur dix percevait plus de 3776 euros mensuels net dans ce même secteur, d'après l'institut de statistiques. Des chiffres qui invalident le postulat de François Bayrou, qui a été décrié à gauche.

"Déconnexion hallucinante. Que Bayrou aille vivre avec moins de 885 euros par mois comme 44% des habitants d'Aubervilliers", a réagi sur Twitter le député insoumis Bastien Lachaud, élu dans la circonscription de la commune de Seine-Saint-Denis.

"Comme comprendre les gilets jaunes, le mouvement sur les retraites, les revendications des soignants... quand on pense que les Français gagnent en moyenne 4000€/ mois", a fustigé de son côté le Premier secrétaire du Parti socialiste Olivier Faure, sur le même canal.

"Déconnexion. Exemple", a renchéri le député Matthieu Orphelin, qui a quitté La République en Marche il y a près de deux ans.
Clarisse Martin Journaliste BFMTV