BFMTV

Pour Cambadélis, Sarkozy propose "un programme commun" avec l’extrême droite

-

- - AFP

Comme un air de 2012. Officiellement candidat à la primaire, Nicolas Sarkozy n'a pas tardé à donner le ton de sa campagne: identité, sécurité, autorité. Une campagne très à droite qui n'est pas sans rappeler celle qu'il avait menée en 2012, et qui suscite à gauche les mêmes accusations. 

Dans une interview au Monde, le Premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis accuse l'ancien président de la République de draguer ouvertement les électeurs du FN. Au point selon lui de préparer une alliance entre les deux partis. 

"Au delà de la restauration sarkozyste, il s’agit d’un programme commun entre la droite décomplexée et l’extrême droite recentrée, autour de deux thèmes : l’autorité et l’inégalité. Sarkozy a imposé à l’ensemble de la droite son calendrier, ses propositions, son terrain politique" estime le soutien de François Hollande.

Et pour Cambadélis, une seule solution pour contrer la dynamique de Nicolas Sarkozy: voter François Hollande dès la primaire de la gauche. Pour le Premier secrétaire du Parti socialiste, il est le seul à pouvoir enrayer la droite. 

"Je respecte la totalité des candidats. Mais François Hollande reste la carte maîtresse de la gauche" estime le député de Paris.

P.A.