BFMTV

Philippot: les Patriotes deviennent une "formation politique"

Florian Philippot

Florian Philippot - JOEL SAGET / AFP

Huit jours après le départ de Floriant Philippot du Front national, son association les Patriotes devient une "formation politique", à mi-chemin du mouvement et du parti.

Florian Philippot l'assure: "Il y a encore huit jours, je n’aurais pas imaginé cela." Et pourtant, une semaine après son départ, l'ancien numéro 2 du Front national annonce ce vendredi sur LCI que son association les Patriotes devient "une formation politique". "Juridiquement" un parti, mais un mouvement dans l'esprit.

"Ce n’est pas un parti parce que nous ne voulons justement pas faire comme dans un parti traditionnel, très hiérarchique, où tout part d’en haut, où on est là et on ne peut pas être ailleurs", explique l'ex vice-président du FN, qui n'a selon lui "aucune chance de gagner" en l'état.

Florian Philippot veut son propre "En Marche!", en quelque sorte. "Moi je souhaite fédérer toutes les bonnes volontés", explique-t-il, appelant à réunir "les meilleurs de droite et de gauche, parce qu'on n'est pas sectaires". Précision d'importance pour celui dont l'association a servi de prétexte pour le pousser vers la sortie: "Les Patriotes pourront également adhérer à un parti politique ou à un syndicat à côté, ça ne posera aucun problème". 

Si Florian Philippot se défend d'avoir organisé de longue date son émancipation du Front national, il revendique en revanche avoir "toujours dit qu'il poursuivrait son engagement politique". L'eurodéputé revendique 3.000 adhérents pour son mouvement. Encore loin des 11 millions d'électeurs du Front national.

Louis Nadau