BFMTV

Valls à Sarkozy: "Il faut dire la vérité aux Français"

Manuel Valls, Premier ministre

Manuel Valls, Premier ministre - Eric Feferberg

Manuel Valls a implicitement accusé mercredi Nicolas Sarkozy de ne pas "dire la vérité aux Français" alors que l'ancien président, dans un entretien aux Echos, juge indispensable une économie de 100 milliards d'euros de dépense publique sur cinq ans.

"Quand on propose moins de fonctionnaires, quand on propose comme le fait Nicolas Sarkozy ce matin 100 milliards de moins dans le budget de l'Etat sur les cinq ans qui viennent, quand on propose de diminuer le nombre de fonctionnaires, il faut dire la vérité aux Français. Il faut dire: c'est moins de policiers, moins d'enseignants, moins d'hospitaliers, ça veut dire des fermetures d'école, de commissariat, de brigades de gendarmerie, la fermeture de petits hôpitaux", a réagi Manuel Valls sur France Inter.

"Il est là le débat, il n'est pas dans des formules générales. Il est sur le concret, sur ce que vivent les Français tous les jours au quotidien", a insisté le Premier ministre, qui a affirmé que "plus de 5.000" postes de policiers et de gendarmes avaient été créés "sur ce quinquennat" contre "moins 13.000 dans le quinquennat précédent" de Nicolas Sarkozy.

la rédaction avec AFP