BFMTV

Ségolène Royal soutient le revenu universel de Benoît Hamon

Michel Sapin transmet ses pouvoirs à Bruno Le Maire

Michel Sapin transmet ses pouvoirs à Bruno Le Maire - BFMTV

Ségolène Royal aime être là où on ne l'attend pas. Alors que la ministre de l'Ecologie cache à peine ses affinités pour Emmanuel Macron depuis plusieurs semaines, elle a soudainement pris la défense de Benoît Hamon dimanche, à propos du revenu universel. "Je trouve que cette idée a été injustement caricaturée", estime-t-elle sur France 3.

D'éminents économistes ont démontré qu'il ne s'agissait pas de la remise en cause de la société du travail, que ça n'était pas un outil de découragement du travail, c'est un symbole qui souligne au contraire la nécessité de sécuriser les salariés [...]. Je pense que l'idée est intéressante, que les ambiguïtés doivent être levées, que les attaques injustes qui ont été dirigées contre le revenu universel"

Reconnaissant tout de même que cette éventuelle "piste" doit être "clarifiée", la ministre conclut qu'elle "n'est pas la caricature qui en a été faire et n'est pas à rejeter". Faut-il en déduire que Ségolène Royal a changé de favori pour la présidentielle? La ministre essaie plutôt de ménager la chèvre et le chou. "La campagne va durer, on verra", répond-elle. "Si je peux être utile dans le débat présidentiel avec tel ou tel candidat, je le ferai volontiers."

A. K.