BFMTV

"Référendum" du PS: Dominique Strauss-Khan a voté "non"

Dominique Strauss-Khan s’intéresse toujours aux affaires de la gauche.

Dominique Strauss-Khan s’intéresse toujours aux affaires de la gauche. - AFP

Près de 90% des 250.000 votants au "référendum" du PS pour l'unité de la gauche aux régionales ont dit "oui", selon les chiffres du parti. Ce qui n’est pas le cas de Dominique Strauss-Khan, qui aurait voté "non", selon un indiscret du Point. "Il est pour l’union du PS avec les communistes, mais pas avec les écologistes", écrit l’hebdomadaire, citant l’entourage de l’ancien patron du FMI, proche de Jean-Christophe Cambadélis.

Le patron du PS avait annoncé le 19 septembre cette initiative, destinée à convaincre Europe Ecologie-Les Verts de faire l'alliance avec le PS au premier tour des régionales et à défaut à persuader ses électeurs de voter socialiste dès le premier tour. L'union est en effet une impérieuse nécessité pour le PS, particulièrement en Nord-Pas-de-Calais-Picardie et PACA, où EELV a fait alliance avec le Parti de gauche, au risque selon lui de laisser le Front national l'emporter.

C. P.